6 500 élèves togolais touchés par les « Vacances utiles et citoyennes » depuis 2010

0
311

Par la Rédaction le 6 Janvier 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Partout dans le monde, les apprenants ont droit à des vacances après des mois de cours, de révisions et d’examens. Généralement, ils ne mettent pas réellement à profit ces temps de pause. Le constat fait par les autorités togolaises est que les élèves désapprennent tout au long de ces périodes à cause de l’absence d’activités mobilisatrices, capables de les former tout en les distrayant. Les « Vacances utiles et citoyennes » (VUC) sont nées à la suite de ce constat.

Depuis 2010, elles sont organisées chaque année par le ministère du Développement à la base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes. Les « Vacances utiles et citoyennes » sont des colonies de vacances, des activités socioéducatives et culturelles, des excursions touristiques programmées pour les jeunes âgés de 12 à 29 ans afin de leur offrir des vacances agréables et instructives.

Des milliers de jeunes touchés


Grâce à cette initiative fédératrice qui joint l’utile à l’agréable, plus de 6 500 jeunes ont été mobilisés de 2010 à 2019. Ces derniers ont été formés et préparés pour les rentrées prochaines. Le programme leur offre un cadre propice pour exprimer leurs talents, renforcer les liens sociaux, cultiver les valeurs civiques comme la citoyenneté, le respect d’autrui, le vivre ensemble. La 10ème édition des VUC a pris fin le 27 août 2019 à Lomé. 1 476 jeunes dont 924 filles ont été initiés à l’informatique, au macramé, à la sérigraphie, au dessin d’art, à la décoration des chaussures, à l’art culinaire et au cosmétique.

Ils ont participé à des causeries éducatives sur la prévention des infections et maladies sexuellement transmissibles, des grossesses précoces, l’addiction à la drogue et à d’autres substances nuisibles. Les apprenants qui participent aux VUC sont sélectionnés en amont, sur la base des résultats obtenus au cours de l’année ; c’est fait à dessein par les autorités pour promouvoir l’excellence en milieu scolaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here