« A la gare routière d’Agbalepédogan, on doit dégager les hangars illégalement construits, pour entamer le projet de sa reconstruction » Kossi ABOKA.

0
575

Publié le 28 février 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- L’infatigable et déterminé Président de ka délégation spéciale de la préfecture du Golfe Mr KOSSI ABOKA poursuit sans relâche, l’exécution de désengorgement des voies publiques dans la ville de Lomé. Ce mercredi 28 février la Délégation Spéciale était mercredi encore dans plusieurs quartiers de la capitale.

Pour cette journée, Baguida était la première destination. Le président, Kossi Aboka a pour la circonstance facilité aux riverains de la banlieue de la localité en cause, en leur accordant un ‘’nouveau’’ préavis d’évacuation aux occupants de l’ancien marché.

Selon le président KOSSI ABOKA, les mamans et tous ceux qui vendent toujours dans l’ancien marché, sa délégation et lui vont effectuer le vendredi 1er mars 2019, une descente dans ce marché pour dégager les anciens hangars qui sont installés.

« Nous avons encore rappelé aux vendeurs d’aller occuper les places dans le nouveau marché que l’État a construit pour eux afin de les mettre dans les bonnes conditions pour leurs activités », a mis en garde Kossi Aboka.

L’équipe conduite par le virevoltant Kossi ABOKA, s’est après Baguida, rendue à la gare routière d’Agbalépédogan pour une opération de nettoyage des occupants illégaux.

« Nous sommes venus à la gare routière d’Agbalépédogan, puisqu’elle ne répond pas à l’image de la ville de Lomé. C’est pour cela que l’État a décidé de la reconstruire. Le projet de construction est déjà prêt, donc avant de démarrer les travaux, on doit dégager les hangars et les bâtiments illégalement construits au sein de la gare. Et c’est ce que nous avons débuté ce matin avec la démolition de certains bâtiments », a précisé KOSSI ABOKA.

Julien Maréchal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here