ANCE-TOGO fait la restitution du rapport d’étude sur la vente en détail de cigarette en Afrique.

0
346

Publié par Impartial Actu le 18 Avril 2018.

L’usage du tabac a des conséquences graves sanitaires, économiques et environnementales. Malgré son aspect négatif , on remarque que la cigarette est de nos jours vendue en détail partout sur l’étendue du territoire togolais. Face à ce constat , l’ONG ANCE -Togo a mené une enquête sur la vente en détail de cigarettes en Afrique.

Et ce mercredi 18 avril 2018, elle était face à la presse pour présenter le rapport d’étude sur la vente en détail de cigarettes en Afrique.

L’objectif est de savoir si la vente en détail de cigarettes est effective et de trouver des voies et moyens pour mettre fin à cette façon illicite de vendre les cigarettes.

L’enquête dans ça globalité a révélé que la vente en détail de cigarettes est effective dans les points de vente enquêtés. La loi interdit la vente en détail mais cette interdiction n’est pas respectée.

Pour une solution durable , des recommandations ont été faite au gouvernement togolais.

Il s’agit de s’assurer que la vente de cigarettes en détail ou par petit paquets est interdite en adoptant et en appliquant des lois appropriées,interdire toutes les formes de publicité, de promotion et de parrainage en faveur des produits du tabac, y compris tout matériel publicitaire ou promotionnel relatif à la vente du tabac ,.et en fin envisager l’octroi de licences au détaillants pour pouvoir contrôler la vente en détail de cigarettes.

Pour le coordonnateur du projet de lutte contre le tabagisme, clément kokou ODJI, quelque soit le pays qui a mené l’enquête, les résultats sont les mêmes. Ceci est une preuve que la vente de cigarettes en détail existe vraiment et est à révoquer dans tous les pays.

Notons que lorsque les cigarettes sont vendues en détail , elles deviennent relativement moins chères que lorsqu’elles sont vendues en emballage complet . Par conséquent , le produit devient plus abordable pour les jeunes et les autres personnes ayant des ressources limités.

Ben TCHAKPATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here