Année universitaire 2017-2018 au Togo: Le HaCAME et la CNJE à l’heure du bilan.

0
611

Publié le 25 octobre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Déterminé à plaider la cause des étudiants togolais tant de l’Université de Kara que de l’Université de Lomé, le Haut Conseil des Associations et Mouvements Estudiantins(HaCAME), a en étroite collaboration avec la Coordination Nationale de la Jeunesse Estudiantine (CNJE), mené moult actions au titre de l’année Universitaire écoulée. Toujours ensembles le HaCAME et la CNJE, ont réussi à mener dans l’esprit de la concertation et du dialogue, des actions afin de prendre à bras le corps la cause de l’épanouissement de l’étudiant togolais, dans une ambiance de paix et de calme total.

Mais il convient de rappeler que l’année universitaire 2017-2018, fait désormais partie de l’histoire, et c’est un nouvel exercice qui vient de commencer dans les deux universités publiques du pays. C’est donc raisonnable qu’à l’orée de la nouvelle rentrée universitaire, les responsables de ces deux mouvements estudiantins fasse le bilan de l’exercice écoulé. Et c’est ce qui fût fait le mercredi 24 Octobre 2018, lors d’une conférence de presse donnée par TCHEDRE PIOU et BODI DAIMOU, respectivement président du HaCAME et de la CNJE, dans la cité F de l’UL.

D’entrée de jeu, les deux responsables des associations estudiantines, ont jugé très utile de clamer le travail titanesque réalisé par les deux présidents des universités de Lomé et de Kara. Selon ces derniers, les deux premiers responsables des universités publiques du Togo, ont réussi à imprimer un rythme de développement dans la vie des deux temples du savoir, et ont également réussi leur pari à la tête de ces deux institutions.

“Mention spéciale au Prof Kokoroko Dodzi qui a commencé par nous habituer aux meilleurs », a confié TCHEDRE PIOU président du HaCAME.

En effet, le bilan de façon générale est positif et salutaire. Mais les deux responsables d’associations estudiantines, se sont donnés la peine de toucher plusieurs points afin de mieux présenter plan par plan le bilan.

Sur le plan académique, ils saluent avec beaucoup d’enthousiasme l’ouverture d’une quarantaine de Masters, dans plusieurs facultés et départements dans les deux Universités. Sans oublier qu’il y a une nette amélioration des conditions d’étude et du système LMD, avec à la clé l’instauration des mécanismes d’accompagnement des étudiants à travers des travaux dirigés et les travaux pratiques dans les UE fondamentales. Ils précisent par ailleurs que le nombre de diplômés de Licence LMD ne fait que se multiplier depuis deux ans.

Côté infrastructures, TCHEDRE PIOU président du HaCAME, précise que les travaux de bitumages des routes, poursuivent tranquillement leur bonhomme de chemin, et la construction de plusieurs autres infrastructures a également été effective.
« On est actuellement gâté avec tout ce que nous avons comme infrastructures aujourd’hui sur le campus universitaire de Lomé. Je peux de façon succinte dire qu’il y a eu la construction des agoras, la rénovation des amphis ainsi que leur ventilation pour de très bonnes conditions d’étud, la rénovation totale des cités, la construction d’une maison de l’étudiant, la construction d’un nouvel amphi de 1500 places, le restaurant Universitaire pour une satisfaction des étudiants, le WIFI UL pour une ouverture de l’UL, et la construction des toilettes publiques au sein du Campus », a-t-il listé.

BODI DAIMOU president de la CNJE, a de son côté dressé un bilan très limpide, en ce qui concerne l’aspect associatif et vie universitaire. Selon lui, l’année écoulée a été particulièrement marquée par la mise à disposition des associations agréées d’un chèque de 5 millions de FCFA par le Président de L’Université de Lomé.
« Partout où il y a l’argent, il y a toujours le sourire. On avait tous le sourire aux lèvres quant on est rentré en possession de cette somme, qui nous a, trop aidé dans la réalisation de nos projets associatifs respectifs », a-t-il touché du doigt.
« Le Projet Job étudiant, le cadre permanant d’Echange Universitaire CPE pour une franche collaboration et communication entre les autorités Universitaires et les responsables d’associations, l’instauration des analyses au COUL pour aider les étudiants sur le plan sanitaire, et surtout l’acquisition d’une ambulance flambant neuve, sont les principales actions menées par les associations. Mais je m’en voudrais, si je ne dis pas un grand merci au président Kokoroko Dodji, pour tout ce qu’il réalise comme travail à l’UL », a-t-il poursuivi.

Si l’on peut au regard de ce bilan, on ne plus positif, présenté par les deux responsables d’associations estudiantines, croire que tout est rose dans les universités publiques du Togo, ces derniers ont sans hypocrisie, relèvé des insuffisances. C’est qui veut en d’autres termes dire, que les présidents des deux universités publiques du Togo, auront au titre de ce nouvel exercice qui vient de commencer, dernière eux les responsables des différentes associations estudiantines pour des revendications. C’est dans dynamique que le HaCAME et la CNJE, ont décidé de leur dresser une liste de recommandations.

Ces deux associations appelant tout d’abord leurs camarades étudiants à œuvrer à la préservation de des acquis et à se concentrer véritablement sur les études.

Voici donc la liste complète des recommandations du HaCAME et de la CNJE:
RECOMMENDATIONS
Aux Présidents des Universités de Lomé et de Kara
La poursuite des projets
La poursuite réalisation du plan directeur de développement des deux universités
La Mise en œuvre de l’évaluation en QCM dans les UE complémentaires
Au Ministre de l’enseignement supérieur
Beaucoup plus d’ouverture aux associations
Le respect du calendrier des sorties des bourses et allocations
Au Président de la République : Remerciement pour le Conseil supérieur de l’enseignement supérieur et surtout l’intérêt particulier qu’il porte aux deux universités et son soutien à nos deux associations la CNJE et le HaCAME.
Mise en garde Aux associations qui prennent l’Université comme un terrain d’essai politique, La CNJE et le HaCAME feront de ces provocateurs leurs affaires personnelles. La sérénité du campus sera notre crédo.

Le HaCAME et la CNJE, ont par la voix de leurs premiers responsables donné une mention très spéciale au Président de l’Université de Lomé, le professeur Dodji Kokoroko, pour le travail abattu, pour son ouverture et son soutient sans cesse aux initiatives estudiantines.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here