Anti-PPA : la FAO assiste le Togo

0
245

Par René DOKOU, le 5 novembre 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Alors que l’élevage du porc prend de l’importance au Togo, la Peste Porcine Africaine (PPA) n’a toujours pas dit son dernier. Et pour venir à bout de ce mal, la FAO en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture, de l’Élevage et du Développement Rural (MAERD) organise depuis mercredi 3 novembre et ce pour trois jours (3 au 5 novembre), une rencontre avec les éleveurs, les charcutiers, les vétérinaires et des fonctionnaires des différents ministères.

Se situant dans le projet TCP/TOG/3802 : Appui à la gestion durable des élevages de porcs et contrôle des foyers de la peste porcine africaine, pour renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Togo, cette rencontre de 3 jours va permettre aux participants de valider les documents techniques élaborés dans le cadre dudit projet.

Ainsi ces documents sont en autres, l’état des lieux de l’élevage du porc au Togo; le support de formation et les guides des bonnes pratiques et le rapport sur les textes réglementaires ainsi que le rapport d’appui à la gestion durable des élevages des porcs et contrôle des foyers de la Peste Porcine Africaine au Togo.

Selon Djiwa Oyetounde, chargé de programme au bureau de la FAOau Togo, les acteurs présent à cette rencontre vont analyser ces documents pour s’accorder sur la photographie de l’élevage du porc au Togo. regardera le document dans la perspective de ses compétences et des directives que son ministère ou son département aurait souhaité donner.

« Une fois que chacun aurait contribué selon son domaine d’expertise, nous sommes convaincus que nous sortions un document qui reflétera la qualité de la diversité des compétences réunies dans cette salle et qui fera référence pendant plusieurs années et sera uniquement actualisé dans les prochaines années », a laissé entendre Djiwa Oyétoundé.

Dans la suite des activités, la direction de l’élevage compte poursuivre avec l’organisation des acteurs du sous-secteur de l’élevage pour contribuer davantage à la vision du gouvernement de faire en sorte que la productivité dans tous les secteurs soit accrue au moins de 10%.

Il faut rappeler qu’après moult efforts du gouvernement togolais et de ses partenaires, après l’apparition du premier foyer en 1997 de la Peste Porcine Africaine (PPA) il a été détecté depuis 2009, de nouveaux foyers chaque année ont aussi fait surface.

Désiré KOSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here