Argentine : Quatre ans après son départ du Real Madrid, Angel Di Maria vide son sac dénonce le foot-business.

0
319

Publié par Woditè DOKOU le 26 juin 2018.

(Impartial Actu) Quatre ans après, l’ailier du Paris Saint-Germain a accusé son club de l’époque, le Real Madrid, d’avoir tout fait pour l’empêcher de jouer. Di Maria en veut toujours au Real. Si l’équipe nationale d’Argentine jouera sa peau lors de la Coupe du monde en Russie face au Nigeria, ce mardi (20h), l’Albiceleste avait eu bien plus de facilité à briller au Brésil, il y a quatre ans.

Battue en finale par l’Allemagne (0-1 ap), la formation sud-américaine n’avait pas pu compter sur un de ses cadres pour ce choc : Angel Di Maria (30 ans). En effet, l’ailier du Paris Saint-Germain, victime d’une blessure à la cuisse, a dû déclarer forfait pour ce grand rendez-vous. La faute… au Real Madrid. La lettre du Real qui a énervé Di Maria Visiblement toujours marqué par cet épisode, El Fideo n’a pas manqué de glisser un tacle à son ancien club dans une chronique publiée par The Player’s Tribune.

«C’était le matin de la finale à exactement 11h. J’étais assis, prêt à avoir une injection dans ma jambe. Je m’étais déchiré le muscle de la cuisse en quart de finale, mais avec les antidouleurs, je pouvais courir sans avoir mal» , a commencé le Parisien.

Avant de recevoir un message pour le moins surprenant. «Je disais aux médecins que même si ça cassait, je voulais jouer. Je mettais de la glace sur ma jambe quand notre médecin est arrivé avec une enveloppe en disant : « Regarde Angel, ça vient du Real Madrid » . Je lui ai demandé ce qu’il disait. Il a dit : « Ils disent que tu n’es pas en mesure de jouer. Ils nous forcent de ne pas te laisser jouer » » , a regretté le Sud-Américain.

Di Maria dénonce le foot-business Pour Di Maria, la décision du Real était évidente. «J’ai immédiatement compris ce qui se passait. Tout le monde avait entendu les rumeurs que le Real voulait signer James Rodriguez après la Coupe du monde. Je savais qu’ils allaient me vendre pour lui faire de la place. Ils ne voulaient pas que je sois blessé. C’était simple. C’est le foot-business que personne ne voit.

J’ai dit au médecin de me donner la lettre. Je ne l’ai même pas ouverte, je l’ai juste déchirée et j’ai dit ‘celui qui décide, c’est moi’» , a répliqué Di Maria. «Je voulais vraiment jouer quitte à ce que ma carrière prenne fin. Mais je ne voulais pas compliquer les choses pour l’équipe. Je me suis levé très tôt et je suis allé voir le sélectionneur (Alejandro Sabella). Il disait qu’il voulait me voir jouer mais il ressentait probablement de la pression à ce propos. Je lui ai dit qu’il devait mettre le joueur qu’il voulait. Et puis je me suis mis à pleurer» , a terminé le Francilien. Finalement, El Fideo n’a pas disputé la moindre minute de cette finale. Et a été vendu à Manchester United pour 75 millions d’euros, un mois après l’arrivée de James au Real, en juillet 2014.

La Rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here