ARS/FSB : les communautés de la région des savanes dotées de 5 nouveaux ouvrages

0
223

Par la Rédaction le 29 octobre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Plusieurs préfectures de la région des savanes (nord du Togo), ont réceptionné les 27 et 28 octobre 2020, de façon provisoire cinq nouveaux ouvrages.

D’abord, les communautés de Galbagou dans la préfecture de Kpendjal-ouest et de Pana-centre dans la préfecture de Tône sont dotées de bâtiments scolaires.
Ensuite, celles de Enoina dans la préfecture de Kpendjal-ouest, de Poamongue dans la préfecture de Tone et de Kong dans la préfecture de Tandjouaré sont dotées de forages photovoltaiques.

Les cérémonies de remises de ces nouveaux ouvrages, ont enregistré la présence des autorités locales et des représentants des directeurs régionaux de l’éducation, de la planification et de l’hydraulique.

Composés d’un bâtiment scolaire de trois classes, bureau du directeur, d’un dépotoir, de deux blocs de latrines à trois cabines chacun par école et d’un forage photovoltaique avec trois bonnes fontaines par village, ces cinq (5) ouvrages sont financés à hauteur de 64 258 161 FCFA

Précisons que 57 villages bénéficient des infrastructures socio-économiques de base dans la région des Savanes dans le cadre du projet de Filets sociaux et services de base (Fsb). Les travaux ont démarré en fin janvier dernier. A ce jour, 28 infrastructures ont fait l’objet des réceptions provisoires dont 14 bâtiments scolaires, 2 marché et 12 forages.

Sur les 57 ouvrages prévus dans la région des Savanes sur 200 sur le plan national, 30 sont des infrastructures classiques (27 bâtiments scolaires, 2 marchés et 1 centre communautaire) et 27 forages. Ces microprojets sont choisis et soumis par les communautés bénéficiaires à l’ANADEB Antenne régional Savanes, qui à son tour, les soumet à la validation du Comité régional d’approbation (CoRA). le CoRA est une instance mise en place par le gouvernement togolais pour apprécier la pertinence des microprojets en rapport avec la carte de pauvreté du pays et les priorités des différents secteurs, notamment la santé, l’éducation et l’hydraulique.

Infrastructures socio-économismques de base est la composante 1 du projet de Filets sociaux et services de base (FSB), financée par la Banque mondiale et l’état togolais à hauteur de 19,2 milliards de FCFA et piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb).

La composante infrastructures socio-économiques de base vise à soutenir la réhabilitation et la construction d’infrastructures de base dans les communautés ciblées, ce qui permettra d’accroître l’accès aux services socio-économiques afférents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here