Benzema : « C’est le Ballon d’or du Peuple »

0
113

Par René DOKOU, le 18 Octobre 2022

(IMPARTIAL ACTU)- Après le Onze d’or, Karim Benzema est désormais Ballon d’or ! Une victoire qui était attendue alors que le Nueve a réalisé un exercice 2021/2022 de toute beauté, marqué par les victoires en Liga et en Ligue des champions. Sa première réaction était forcément attendue et le Nueve n’a pas caché son émotion.

Un titre certes individuel, mais que le Nueve baptise « Ballon d’or du ‘Peuple' ».

« Voir ça devant moi, c’est une fierté. Je repense à quant j’étais petit, tout le travail, c’était un rêve de gamin. J’ai grandi avec ça dans ma tête. J’ai eu deux modèles dans ma vie : Zizou et Ronaldo. C’est beaucoup de travail, s’entraîner encore plus, garder ce rêve dans ma tête. Tout était possible, il y a eu des moments beaucoup plus difficiles, il y a eu ces périodes où je n’étais pas en sélection. On a beaucoup travaillé aux entraînements, on me disait de garder en tête cette joie de jouer au foot, que je gagnerai un jour ce trophée. Je suis fier de mon parcours. Mes parents sont là. Il y a eu cette période où c’était difficile pour ma famille. Cela m’a renforcé mentalement. Je suis fier de mon travail, je vais continuer à travailler. Je veux remercier mes coéquipiers au Real Madrid et en sélection, remercier mon grand président (Florentino Pérez) qui est comme de la famille. Il s’est déplacé jusqu’à chez moi quand j’ai signé au Real, il a toujours été droit avec moi, il m’a toujours mis en confiance. Je remercie aussi Jean-Michel Aulas et toute l’académie lyonnaise sans qui je n’aurais pas réalisé mon rêve de jouer à Madrid. Ce Ballon d’or est individuel mais c’est avant tout collectif. Pour moi, c’est le Ballon d’or du peuple.« 

Devenu le Ballon d’or le plus âgé depuis le premier récipiendaire Stanley Matthews en 1956, il a réagi :

« Il n’y a pas d’âge. On voit de plus en plus de joueur après la trentaine qui montent de niveau. C’est juste du travail, de la détermination. Je m’entraîne beaucoup. Il faut le faire, avoir ce rêve dans sa tête, c’est ce qui me motivait. Je le fais avec beaucoup plus d’ambition qu’avant » avant de rendre hommage à Ronaldo : « Tu es mon idole. Il n’y a pas meilleur attaquant. C’est impossible d’égaler son niveau. Parmi tous les attaquants, c’est LE phénomène. »

KB9 sur le toit du monde

À 34 ans, l’attaquant réalise donc son rêve, lui qui a reçu son trophée au Théâtre du Châtelet à Paris. Et comme un symbole, c’est Zinedine Zidane, dernier joueur français à avoir été récompensé en 1998, qui lui a remis ce 66ème Ballon d’Or. Une belle image puisque les deux hommes, qui ont avancé main dans la main à Madrid, se considèrent comme des frères selon le Nueve. Karim Benzema, qui a été nommé à 11 reprises dans la liste des candidats depuis 2008, est le cinquième français à gagner ce titre après Raymond Kopa (1958), Michel Platini (1983, 1984 et 1985), Jean-Pierre Papin (1991) et Zinedine Zidane (1998).

Le podium

Largement en tête des votes, Karim Benzema devance Sadio Mané (Liverpool/Bayern Munich, Sénégal), Kevin De Bruyne (Manchester City, Belgique) et Robert Lewandowski (Bayern Munich/FC Barcelone, Pologne). Tous finissent derrière l’international tricolore, qui sera d’autant plus attendu au Mondial au Qatar ainsi qu’à Madrid. Auréolé du titre de Ballon d’Or, le Gone Benzema est devenu grand !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here