Ça va mieux pour l’OM avec trois victoires d’affilée en Ligne 1

0
311

Publié le 16 février 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Sans forcer, l’Olympique de Marseille a facilement pris le dessus sur Amiens (2-0), ce samedi, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Un troisième succès consécutif, une première cette saison, qui permet au club phocéen de prendre provisoirement la 4e place du championnat. Balotelli a encore marqué pour l’OM.L’Olympique de Marseille va mieux . Pour la première fois de la saison, le club phocéen a enchaîné avec un troisième succès consécutif face à Amiens (2-0), ce samedi, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Séduisants dans le jeu, les hommes de Rudi Garcia, provisoirement 4es, ont très certainement lancé leur sprint final pour tenter d’accrocher une place sur le podium qui semblait inatteignable au début du mois de février.

Thauvin et Balotelli brillent Marseille prenait le match par le bon bout et donnait deux énormes frissons à Gurtner sur des frappes tendues d’Ocampos puis Amavi. A force de pousser, les locaux étaient récompensés. Après une récupération haute de Kamara, Thauvin ne se faisait pas prier pour ouvrir la marque d’une belle frappe croisée (1-0, 20e). Un puis deux pour l’OM, qui réalisait le break dans la foulée grâce à Balotelli, sans pitié avec Gurtner sur une frappe en pivot (2-0, 25e).

Submergé, Amiens n’était pas loin de couler définitivement sur une énorme opportunité de Germain, mal servi par Lopez. Un gros pressing, des séquences de jeu intéressantes, Marseille affichait un visage reluisant et poursuivait sa marche en avant pour enfoncer la formation picarde, incapable d’accélérer le rythme jusqu’à la pause malgré deux tentatives contrées de Pieters.

Doublé refusé pour Balotelli

Au retour des vestiaires, Amiens pointait le bout de son nez, Gnahoré obligeant Amavi à réaliser un joli sauvetage devant Mandanda, décisif devant Konaté à l’heure de jeu. Moins bien après la pause, Marseille pensait prendre trois buts d’avance sur une tête gagnante de Balotelli. Mais M. Hamel, à l’aide de la VAR, refusait à l’Italien ce but pour une position de hors-jeu. Amavi, lui, aurait pu aggraver la marque sur une lourde frappe qui percutait la barre. Malgré la pression, Amiens tenait bon mais ne parvenait plus à se rapprocher du but gardé par Mandanda.

Une troisième victoire consécutive pour l’OM, qui va bien mieux. Le sprint final pour une place sur le podium serait-il déjà lancé pour les hommes de Rudi Garcia ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here