Campagne: La liste ALIPUI Sena de l’UFC fait les yeux doux à l’électorat d’Anié.

0
381

Publié le 09 décembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Conquérir l’électorat pour les élections législatives prochaines et avoir un nombre important de sièges à l’Assemblée nationale, c’est le maître mot de tous les partis politiques en lice pour ces échéances électorales du 20 décembre prochain. C’est dans ce cadre que les candidats de l’Union des Forces pour la changement, de la circonscription Ogou-Anié, ont sillonné la ville d’Anié samedi 08 décembre à travers une grande caravane.

« Nous voulons le changement dans la paix, cinquante ans c’est trop », sont entre autres des slogans que l’on pouvait entendre à travers cette caravane qui a sillonnée les artères de la ville d’Anie pendant plus de deux heures.

Ils étaient des centaines de jeunes à prendre part à cette, caravane qui lance, de fort belle manière, le début de la campagne électorale dans la préfecture d’Anie pour l’UFC. Ces derniers veulent à travers leur présence, temoigner leur attachement, à ce parti qui a fait du changement son fer de lance au Togo.

Les militants de l’UFC, et surtout la jeunesse ont promis aux candidats ALIPUI Sena Koku et Koumagnanou amavi, en tête de liste dans la circonscription de l’ogou, d’être rassurés que leur Parti va remporter, trois des quatres sièges mis en jeu, dans cette préfecture.

Pour KAO M’boubilaba tchilabalo, jeune militant de l’UFC à Anié, la jeunesse togolaise en générale et celle de la préfecture d’Anié en particulier aspire au changement.
« Je me suis impliqué dans cette campagne et j’invite tous les jeunes à faire autant. Depuis ma naissance c’est un seul parti qui gouverne le Togo mais rien n’a changé. C’est pourquoi je me suis engagé pour voir si on peut changer ce pays ». a-t-il expliqué.

Selon le coordonnateur dudit parti et candidat, Koumagnanou Amavi, la jeunesse est au centre du programme de société de l’UFC.
« La jeunesse veut une meilleure condition de santé , déducation et de l’emploi. Car on ne peut pas vivre continuellement dans la misère. L’UFC a un programme de société très alléchant pour les jeunes et pour les personnes âgées. Nous voulons faire de ce Togo un pays nouveau, mais à travers le dialogue et la paix » a mentionné le coordonnateur.

Pour ABALO komlaviAWUITO, président de l’UFC à Anié, ces élections permettrons à son Parti une fois la victoire acquise de changer la préfecture d’Anie.

« La préfecture d’Anié est une jeune préfecture et nous voulons qu’elle aille de l’avant avec de nouvelles têtes. Nous voulons que les jeunes s’impliquent davantage, dans le système électoral. Ceux qui veulent boycotter les élections ne sont pas de vrais opposants », a-t-il signaler.

Signalons qu’au début de cette caravane, les militants du PNP ont tenté d’empêcher ceux de l’UFC à travers des regroupements et des jets de pierres, mais les forces de l’ordre sont intervenus très tôt et décanter la situation.

Ben TCHA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here