CEDEAO : les parlementaires réfléchissent sur le secteur éducatif en période de crise sanitaire à Lomé

0
219

Par la Rédaction le 19 Novembre 2020.

Écrit par Désiré Kossi

(IMPARTIAL ACTU)- Mme Chantal Yawa Djigbodi Tségan Présidente de l’Assemblée Nationale togolaise a présidé mardi 17 novembre 2020, la cérémonie d’ouverture de la réunion délocalisée du parlement de la CEDEAO à Lomé.

Cette rencontre de grande envergure a regroupé les parlementaires membres de la CEDEAO, et se veut une occasion pour ces derniers, de tenter désormais à assurer la continuité des apprentissages par le biais de l’enseignement à distance.

La pandémie de la Covid-19 dicte sa loi et affecte profondément et durablement le secteur de l’enseignement tant à l’échelle nationale, régionale que mondiale.

La rencontre est placée sous le label du thème : « La CEDEAO à l’ère de la covid-19 et au delà : mettre l’accent le technologie de l’ l’information et de la communication pour la promotion de l’enseignement à distance et la formation dans les États membres »

A travers cette réunion délocalisée de la commission mixte éducation, la science et culture/télécommunication et technologie de l’information/affaires politiques, paix, sécurité et NEPAD/affaires juridiques et droits de l’homme, sont entre autres molécules sur lesquels, les parlementaires de la CEDEAO auront à réfléchir durant les cinq jours (du 17 au 21 novembre).

L’honorable Atcholi Aklesso, Chef de la délégation togolaise et 3ème Vice-président du parlement de la CEDEAO, s’est réjouit de la tenue de cette rencontre dans la capitale togolaise avant de souhaiter aux hôtes un bon séjour.

Il rappelle que le Togo garantit aux participants à cette réunion délocalisée, la paix et la sécurité. Deux valeurs si chères à la nation togolaise et à son Président Faure Essozimna Gnassingbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here