CNAP : le MRC tacle l’ANC de Jean-Pierre Fabre pour sa conduite

0
123

Par René DOKOU le 10 août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- L’honorable Abass Kaboua et son parti le Mouvement des Républicains Centristes (MRC), sont revenus lundi 9 août au cours d’une conférence de presse à Lomé, sur les grands axes du déroulement des travaux de la Concertation Nationale entre les Acteurs Politiques (CNAP).

Selon le relevé des conclusions de ces travaux, 52 points au total ont été abordés durant sept mois d’activités entre acteurs politiques à l’initiative du pouvoir. Le MRC est ainsi revenu au cours de cette rencontre avec les professionnels des médias, sur les propositions qu’il a faites dans la droite ligne de la décrispation de l’atmosphère socio-politique au Togo.

De fait, le MRC a proposé entre autres la mise en place d’une CENI technique avec des observateurs politiques. Une proposition aux antipodes de celle du parti de l’ex chef de file de l’opposition, Jean-Pierre Fabre. Une opposition dans la démarche politique qu’épouse et justifie à loisir le sieur Kaboua. En taclant de nouveau l’ANC, un parti avec lequel le MRC avait pourtant partagé les actions revendicatives du Collectif ‘Sauvons le Togo’. Pour la cause, le député Kaboua s’est érigé en professeur de Science Po pour décortiquer et faire des observations sur la copie des propositions adressées au Ministre Boukpessi de l’Administration Territoriale.

Ensuite dans une posture de pédagogue, Abass Kaboua s’est montré déçu par la conduite de J-P Fabre à qui il s’est adressé directement : «A 69 ans, tu n’as pas honte de tergiverser, d’être hyper incohérent et instable… Sinon, comment peux-tu dire, devant des hommes de médias, tout le peuple togolais et le monde entier qu’à l’ANC, vous savez pertinemment que le Gouvernement, en vous invitant aux CNAP, allait une fois encore vous mener en bateau? Malgré cela, ton parti et toi êtes allés jusqu’à 48 heures de la fin des travaux. Vraiment, une chose et son contraire». Avant de conclure à ce sujet : «Je n’en dirai pas plus».

Dans sa déclaration liminaire, le parti salue l’initiative prise par le Gouvernement Dogbé de vouloir «unir les Togolais et permettre que des rivalités puissent se muter en fraternité et en bonnes relations de travail, d’union et d’amour entre les fils de la même patrie».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here