Conseil de l’Entente : Lomé Ville hôte de la 14 session ordinaire du comité des experts.

0
569

Publié le 1er Octobre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Les défis de la pauvreté, l’insuffisance des services sociaux de base, la question des jeunes, sont entre autre la conjoncture économique que traverse les États du Conseil de l’entente. C’est l’épicentre du quartorzième réunion ordinaire du comité des experts du conseil de l’Entente qu’abrite la ville de Lomé du 1er au 03 octobre 2018. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre de haut niveau s’est déroulée ce lundi 1er octobre.

Les travaux de cette quatorzième réunion du comité des experts du conseil de l’Entente seront de façon spécifique axés sur les questions administratives et budgétaires. Des réflexions sur de nouvelles stratégies visant non seulement à accélérer la mise en œuvre des recommandations des organes, seront menées. Le comité des experts tiendra également compte de la mobilisation des ressources nécessaires à la réalisation des projets.

Par ailleurs, le comité des experts examinera outre le rapport d’activité 2017 du secrétaire exécutif, les comptes de l’exercice financier clôturé au 31 décembre 2017, notamment le rapport d’exécution du budget, les rapports des organes de contrôle, le collectif budgétaire ainsi que ceux de l’année en cours.

Une attention particulière sera accordée à l’état du programme immobilier ainsi que les dossiers du centre régional de formation pour entretien routier (CERFER).

Selon Patrice Kouamé Secrétaire Exécutif du conseil de l’Entente, la banque africaine de développement, apporte à l’organisation sous-régionale sous forme de don 5 milliards de francs CFA pour la réforme du CERFER.
« Nous travaillons à la mobilisation d’autres ressources. Nous observons par ailleurs, à la pratique, que le Conseil de l’Entente, occupant les 2/5 de l’espace CEDEAO et les tiers des pays de cet Espace sur 8 pays de L’UEMOA, la nécessité d’une coordination des actions et d’une approche complémentaire des actions’ s’impose », a-t-il indiqué.
Pour Mme Afetsè Abra Tay Présidente du comité des experts du conseil de l’Entente, les attentes des populations de l’organisation seront grandes au terme de cette rencontre de haut niveau.
« Je reste persuadée que si nous mobilisons nos énergies et mutualisons nos énergies nos efforts dans un élan de solidarité, nous parviendrons à y faire face », a-t-elle laissé entendre.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here