Covid-19 : Le Synphot privilégie la voie du dialogue pour une meilleure protection de sa base.

0
324

Par la Rédaction le 15 Août 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Face aux pouvoirs quelque soit le pays, toute revendication doit faire l’objet d’un dialogue consensuel pour obtenir satisfaction. Les premiers responsables du Syndicat National des Praticiens Hospitaliers du Togo (SYNPHOT), l’ont finalement compris et ont mis de côté leur préavis de grève réclamant plus de matériels de protection dans l’exercice de leur travail pendant cette période de covid-19.

C’est dans cette démarche que depuis vendredi 14 août 2020, une journée de réflexion sur les meilleures stratégies pour une protection optimale des Agents de santé sur les lieux de travail, s’est tenue à Lomé. Elle s’est déroulée sous l’égide du Bureau Exécutif National du SYNPHOT avec la participation d’une trentaine de Points Focaux venus de toutes les régions du pays.

La rencontre se veut un cadre propice de dialogue visant à conduire les deux parties à trouver un consensus, en lieu et place d’une grève. « Il est toujours nécessaire de privilégier le dialogue et le consensus pour obtenir gain de cause », ont indiqué les responsables du SYNPHOT.

Via ce message le syndicat, exhorte tous ses membres à privilégier le dialogue avec les pouvoirs publics pour qu’une solution idoine soit dégagée.

« Nous avons toujours respecté les lois en vigueur dans notre pays, relatives aux textes régissant le monde du travail. Le Bureau Exécutif National a contacté les autorités le lendemain du préavis et le matériel de protection a été donné comme l’ont attesté tous les syndicats qui ont été reçus par la direction du CHU-Campus », a écrit Gilbert Tsolényanu, Secrétaire Général du SYNPHOT, le 10 août dernier.

Cette rencontre de dialogue et de consensus entre pouvoirs publics et membres du SYNPHOT, prouve à suffisance que le mouvement de grève annoncé quelques jours plus tard est purement et simplement annulé.

Le SYNPHOT, invite donc sa base à se protéger pour éviter d’être contaminée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here