« La réticence au vaccin anti-Covid-19 n’a pas de sens », dixit Majesté Ihou Wateba

0
436

Par la Rédaction le 28 Janvier 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo s’active ardemment pour favoriser une immunité collective dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. En ce sens, le pays s’apprête à accueillir et à mettre à disposition du public un vaccin dans les semaines prochaines.

Le Togo s’inscrit en effet, dans la commande d’un des trois types de vaccins homologués et reconnus par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Mais la lancinante question reste la réticence des populations bien avant même l’arrivée du vaccin. Pour certains togolais, c’est un complot des autorités togolaises avec l’occident pour éliminer les personnes âgées.
Une opinion que dézingue amèrement le ministre des enseignements supérieurs et de la recherche, Majesté Ihou Wateba.

Selon le ministre cette réticence n’a pas de sens. C’est pas la première fois rappelle-t-il que les populations du monde se vaccinent. Il y a des maladies comme la rage, argumente-t-il qui ont été maîtrisées grâce aux vaccins administrés aux patients.

« Aujourd’hui le vaccin contre la Covid-19 fait partie d’une série d’appropriation des connaissances que l’humanité a acquises. Il y a vraiment pas de raison à ce que les gens aient peur » a rassuré Ihou Wateba.

Il poursuit en expliquant que c’est un médicament comme tous les autres. Il peut y avoir de petits effets secondaires. Mais ils sont toujours moindre par rapport aux avantages que celà donne.

« Nous sommes des scientifiques autorisés. Le conseil scientifique du Togo que le Chef de l’État a mis en place est composé des gens qui maîtrisent leur matière et qui savent de quoi ils parlent. Le Togo est un pays très organisé et un tel pays ne peut pas se permettre de commander des vaccins qui vont tuer la population. Une chose est certaine nous-mêmes ainsi que nos familles respectives seront aussi vaccinés. Nous ne pouvons pas cautionner un vaccin qui va nous tuer », a-t-il détaillé.

Le Conseil Scientifique du Togo a pour missions : d’analyser la situation sur la Covid-19 au Togo ; de donner des avis périodiques en fonction de l’évolution des connaissances scientifiques sur la maladie et d’éclairer les politiques sur les orientations à prendre pour une riposte efficace.

Tous ces détails ont été donnés jeudi 28 janvier 2021 au cours d’une conférence de presse animée par l’équipe du Conseil Scientifique du Togo. Depuis l’apparition du premier cas du coronarivus au Togo jusqu’au 27 janvier 2021 faut-il le mentionner, le pays a enregistré : 702 cas actifs dont 4092 cas guéris, 4870 cas confirmés, 203082 tests effectués et 76 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here