Covid-19 : Révolte des détenus de la prison civile de Lomé, Kpatcha Gnassingbé exfiltré !

0
471

Covid-19 : Révolte des détenus de la prison civile de Lomé, Kpatcha Gnassingbé exfiltré !

Par Impartial Actu le 12 Mai 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Dimanche 10 mai dernier, l’on enregistrait dix-neuf (19) cas de contamination au Covid-19 à la prison civile de Lomé. 48 heures plus tard c’est-à-dire ce mardi 12 mai, l’on assiste à une révolte spontanée de la part des détenus.

Ces derniers demandent à travers ce mouvement d’humeur, leur libération immédiate. Une demande à laquelle aucune réponse immédiate ne saurait être donnée, et poussant ainsi les premiers responsables du centre pénitentiaire, à recourir à la force pour stabiliser le désordre qui veut s’installer au sein de la prison civile de Lomé.

Raison pour laquelle les forces de l’ordre font usage de gaz lacrymogène et de balle en caoutchouc, pour ramener l’ordre. Des conséquences négatives sont déjà à signaler, notamment des blessés, dans les rangs des prisonniers.

Aussi, ces affrontements ont contraint les autorités pénitentiaires à exfiltrer Kpatcha Gnassingbé.

Ainsi après exfiltration de Kpatcha Gnassingbé, les affrontements se poursuiventen ce moment même où nous redigeons cet article.

Il faut par ailleurs noter que le directeur de la prison a, dans une intervention affirmé qu’ils ont discuté avec les détenus lundi et ces derniers ont fait des propositions afin de lutter contre la pandémie au sein de la prison.

Étienne Sabre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here