Culture : Fête traditionnelle « TOGBUI GA » Acte II

0
373

Publié par Impartial Actu le 1er avril 2018.

Les populations de Gapé (localité située à 60 kilomètres au nord de Lomé et à 24 kilomètres à l’est de Tsévié), ont célébré le samedi 31 mars 2018, la deuxième édition de la fête traditionnelle dénommée ‘’TOGBUI GA’’.

Récemment érigés en commune N°4, les cantons de Gapé centre et celui de Gapé Podji, constituent les deux maillons forts de Gapé. Face aux énormes défis liés au développement de leur milieu commun, les fils et filles de ces deux cantons ont décidé, d’unifier leurs efforts pour relever ces défis.

Après moult réflexions, les cadres de ce milieu ont convenu, qu’il serait plus facile, d’initier une fête qui permettra de réunir chaque année, tous les natifs de Gapé. C’est partant de cette idée que la première édition de la fête traditionnelle ‘’TOGBUI GA’’ s’est tenue en 2017.

L’édition de cette année est placée sous le thème : ‘’Ensemble travaillons pour un développement durable des deux cantons’’. Ce theme illustre parfaitement la forte mobilisation qu’il y a eu autour de cet événement, et la joie qui a animé toute la population à cette occasion.

Chants, danses traditionnelles, rituels, prestations d’artistes, ont meublé la célébration de cet événement, et ont permis de valoriser les richesses culturelles du milieu.

Le chef canton de Gapé Podji, Paul Koffi FETSE VI, a dans son mot de bienvenu salué tous les ressortissant de Gapé, quelque soit leur milieu d’accueil, qui ont effectué nombreux le déplacement, pour rehausser le niveau de l’événement. Il exhorte donc tous les natifs de Gapé à apporter leurs pierres pour la reconstruction de leur milieu commun.
« Nous devons tous ensemble travailler main dans la main pour le développement de notre localité », a-t’il laissé entendre.

Le préfet du Zio Etienne ETSE, a renouveler aux populations de Gapé, l’engagement des autorités du pays à impulser le développement à la base de leur milieu. Avant de leur demander de s’approprier les valeurs de la paix, de l’union, et de proscrire de leur vie quotidienne, la violence sous toutes ses formes.
« Gardez en toute circonstance l’intérêt commun de votre milieu afin de mutualiser les idées et les projets pour le développement de vos deux cantons », a-t’il exhorté.

L’honorable SEGO Koffi représentant des cadres du grand Gapé, et chef d’orchestre de cet événement, a saisi cette occasion pour remercier les plus hautes autorités du pays, en l’occurrence le chef de l’État SEM Faure GNASSINGBE, qui selon lui a un œil vigilant, sur la préfecture du Zio et, spécialement sur les deux cantons de Gapé.

Pour memo le fondateur de Gapé, Togbui GA et sa famille constituaient l’un des clans les plus importants du peuple EWE depuis l’Égypte. Ces derniers ont comme les autres fuent la tyrannie du roi AGOKOLI de Notsè, pour s’installer à GAME à cause de la fertilité du sol. La commune de Gapé compte 94 villages pour environ 600 habitants.

Aaron ROLAND

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here