DAGL : Frajed lance son nouveau projet « footjog’environnement »

0
157

Par René DOKOU, le 27 septembre 2022

(IMPARTIAL ACTU)- L’association Fraternité des Jeunes pour le Développement au Togo ( FRAJED-Togo) ne lésine pas sur les moyens pour se rendre au service de la promotion citoyenne. Samedi 24 septembre 2022, les responsables de cette dynamique association ont procédé au lancement officiel du projet « Footjog’environnement ». La mise œuvre de ce projet sera effective dans deux communes du District Autonome du Grand Lomé (DAGL) à savoir Agoè-Nyivé 1 et 2.

La cérémonie marquant le lancement a été couplée de la formation des animateurs sportifs et socio-éducatifs sur les thématiques de l’environnement, du sport et du développement. La session de formation a donc porté sur deux communications. La première a été orientée sur l’environnement et développée par Désiré Bitoka, chef section communication ANSAP et la deuxième a été axée sur le thème « encadrement des ateliers sportifs » et présentée par Atsou Anato.
De fait, il s’agit à travers ces initiatives de booster l’envie des jeunes filles à faire du sport par l’éducation, mais aussi à participer à la résolution du problème d’insalubrité des deux communes concernées.

De façon concrète, glose Bitoka Désire, chef section Agence Nationale d’Assainissement et de Salubrité Publique ( ANASAP), le projet veut, dans sa phase pilote qui vient de démarrer de former les jeunes sur les questions environnementales notamment la gestion des déchets tant solides que liquides. Aussi, il est prévu d’inculquer aux jeunes, les bonnes pratiques en matière de gestion des déchets afin qu’ils soient à tour le relai vis-à-vis de la population.

Selon Pierre Ossobe, président de FRAJED-Togo, les activités au programme du projet vont se dérouler dans huit centres dénichés dans les deux communes (Agoè-Nyivé 1 et 2) et ceci à raison de quatre par commune.
« Notre but est de permettre à 120 jeunes filles à raison de 15 par centre, de faire du sport par l’éducation. Aujourd’hui, on ne fait plus du sport pour le sport comme on a l’habitude de le faire. On fait du sport pour une éducation participative et citoyenne et c’est en cela que se résume notre projet», a-t-il expliqué.

Toujours dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet, des activités de chants, de danse et de poésie relatives aux thématiques du sport, environnement et leadership féminin et un master class auquel prendront part les personnalités du monde sportif féminin sont aussi programmés.

Pour mémoire, un don de matériel et de kits de Covid 19 et d’équipements a été fait au profit des huit 8) centres bénéficiaires du projet, au terme de la cérémonie de lancement officiel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here