Danyi 1/ Affaire Kaboua vs Koudjo Akpa : la cour suprême se dit incompétente pour trancher

0
296

Par la Rédaction le 20 Février 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Amis hier, ils sont aujourd’hui adversaires devant la cour suprême et son nouveau locataire Abdoulaye Yaya. Il s’agit bel et bien des Sieurs Abass Kaboua député de son état et Koudjo Akpa ex conseiller municipal du MRC dans la commune Danyi 1. Vendredi devant la presse, le nouveau président de la cour suprême Abdoulaye Yaya a affirmé son incompétence pour trancher l’affaire et invite ainsi le plaignant à aller porter plainte ailleurs.

Selon les faits, M. Koudjo Akpa était entre temps membre du MRC, parti politique du député Kaboua. Il a été élu conseiller municipal a Danyi 1. Mais il a été remplacé suite à une lettre de démission déposée au ministère de l’administration territoriale . Mais il affirme ne jamais écrit ou signé une telle lettre, et donc denonce un usage de faux contre sa personne et indexe M.Kaboua. M. Koudjo Akpa a alors déposé une plainte au niveau de la cour suprême pour être rétabli dans ses fonctions.

Aussi légitime que la plainte soit, estime Abdoulaye Yaya, ne peut en retour pas être adressée à la cour suprême. Par conséquent la cour rejette la demande et renvoie le plaignant vers le parquet du tribunal compétent.

« La démarche de contestation de la décision de son remplacement de M. Koudjo Akpa, est tout à fait régulière, acceptable et normale. Il y a juste à relever que le faux et son usage sont des faits punis par notre loi pénale. N’importe quel citoyen qui s’estime victime de faux, va juste au parquet tribunal pour porter plainte contre quiconque. Et la machine judiciaire se mettra en branle pour identifier et voir si les faits d’usage de faux sont constitués et procéder au traitement dû », a déclaré M. Yaya.

Il recommande donc à l’ex-conseiller de Danyi 1 de se confier au tribunal compétent et si à l’issue du traitement de sa plainte, et il est avéré que les faits dénoncés sont constitués, il présente la décision judiciaire à la Cour suprême.

« Et je garantis qu’à la minute même, il sera rétabli dans ses droits. Nous avons aussi envie de savoir ce qu’il s’est passé suite aux dénonciations de de monsieur. Qu’il aille porter plainte ! », a promis M.Yaya.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here