Eau potable : le Togo est-il proche de la couverture universelle ?

0
126

 

Par René DOKOU, le 16 Janvier 2023

(IMPARTIAL ACTU)- Le Togo veut que l’eau potable coule à flots sur le territoire. C’est pourquoi le chef de l’Etat n’hésite pas à engager le gouvernement à trouver les moyens nécessaires pour faire boire à tous et toutes une eau saine. Le Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions de la Kara et des Savanes (Passco) fait partie des initiatives porteuses de résultats dans les zones susmentionnées.

Des milliards de francs CFA sont dépensés pour garantir la ressource vitale sur le territoire. En 2021 par exemple, 17 milliards de francs ont été dédiés au secteur de l’eau potable dans le budget de l’Etat. L’année suivante, c’est une somme de plus de 23 milliards de francs qui a été prévue pour l’approvisionnement en eau potable.

Place au Passco 3

Le projet fait partie des mécanismes qui rapprochent le pays vers la couverture universelle. En décembre 2022, le Togo et l’Agence française de développement (AFD) ont signé une convention de financement du Passco qui équivaut à 6,5 milliards de francs CFA.
Comme les deux (02) premières phases, le Passco 3 va apporter du tonus nécessaire pour atteindre les objectifs du gouvernement qui est de renforcer les infrastructures de base dans les régions des Savanes et de la Kara, de protéger les populations contre l’extrémisme violent. L’initiative trouve place dans le Programme d’urgence pour la région des Savanes.
Réalisations
Le Passco 1 et 2 a permis de mettre en place près de 500 ouvrages d’eau, favorisant l’accès à l’eau potable à plus de 70 000 habitants dont plus de 25 000 écoliers. Ce projet de lutte contre la soif et l’absentéisme scolaire améliore sensiblement les conditions de vie et d’hygiène des populations en facilitant leur l’accès à l’eau potable ainsi qu’à l’assainissement.
Le Passco 2 a redonné du sourire
La deuxième phase du Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions de la Kara et des Savanes (Passco 2) a été financée à 6,5 milliards de francs.

Des travaux de forage ont démarré dans plusieurs villes en février 2021 pour réaliser in fine 400 forages, réhabiliter 200 anciens forages, construire 200 latrines modernes et faire passer le nombre de forages à 1 000. Pas moins de 300 000 personnes sont ciblées par le Passco 2.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here