Éducation : Kokoroko interdit les cours de répétition dans les établissements scolaires

0
310

Par la Rédaction le 3 Mars 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Par note de service signé le lundi 1er mars 2021, le Prof Dodzi Kokoroko, ministre des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, sonne le glas des cours de répétition dans les établissements scolaires. Cette décision s’explique par l’aspect pécuniaire qui caractérise ces cours de répétition aussi bien dans les établissements scolaires privés que publics.

Lire l’intégralité de la note de service pour d’amples informations.

NOTE DE SERVICE N° 021 /2021/MEPSTA/CAB/SG Interdisant les cours de répétition dans les établissements scolaires

Il m’a été donné de constater qu’il est Instauré, au sein des établissements scolaires tant publics que privés, des cours de répétition payants dans presque toutes les disciplines. Ces cours vénaux, imposés ostensiblement aux élèves, s’organisent parfois dans les établissements avec la complicité des chefs d’établissement.

Eu égard à cette rupture d’égalité devant les charges pédagogiques, je demande aux enseignants de mettre fin aux cours de répétition dans les établissements scolaires.

Par ailleurs, je rappelle que ces cours privés, même organisés en dehors des établissements scolaires, ne sauraient être confondus avec les cours de soutien et de remédiation. Ceux-ci, relevant de l’organisation pédagogique de chaque établissement scolaire, avec le concours des comités de parents d’élèves, sont gratuits pour les apprenants.

Les Directeurs régionaux de l’éducation, les Chefs d’inspection, et les chefs établissement scolaire sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de veiller au respect scrupuleux des dispositions de la présente note de service.

Le Ministre des Enseignements Primaire Secondaire, Technique et l’Artisanat Prof. Dodzi Komla KOKOROKO

Lomé, le 0 1 MAR 2021

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here