EJV-Subvention : 96 600 000 FCFA pour encourager 1610 jeunes ruraux des savanes à s’auto-employer

0
334

Par la Rédaction le 29 octobre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- Grâce au projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), les jeunes ruraux de la région des savanes s’auto-emploient. Ces derniers mènent des activités génératrices de revenus (AGR), par le truchement de la subvention qu’ils ont obtenu.

Maraîchage, élevage, achat-revente de céréales, transformation de produits locaux, petit commerce…telles sont entre autres les activités que mènent ces jeunes ruraux issus de 31 villages retenus dans le cadre de la mise en œuvre du projet EJV, dans les savanes.

En effet 1610 de la région des savanes jeunes ont bénéficié, d’une subvention dont le coût coût total s’éleve à 96 600 000 FCFA.
Les bénéficiaires de cette subvention ne sont pas sélectionnés au hasard. Ils ont participé à des travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) qui sont des microprojets communautaires.

Ainsi pour travail rendu, ils sont rétribués à 1500FCFA/jour pendant 80 jours (y compris les jours de formation). Ceci dans le but de leur récompenser pour le temps perdu.

L’idée est de leur permettre à partir de cette rémunération, d’épargner de l’argent qui va leur permettre de démarrer ou étendre une activité génératrice de revenu (AGR).

Lors de cette phase de réalisation de THIMO, ces jeunes sont formés sur l’entreprenariat à travers l’approche formation en développement d’affaires (FoDA). Au cours de cette formation, les jeunes sont appuyés par des facilitateurs de l’approche pour élaborer leur plan d’affaires. Les jeunes dont les plans sont éligibles, pourront bénéficier d’une subvention de 60 000 FCFA pour compléter leur épargne et démarrer ou étendre leur AGR ou affaire.

Des fonds qui ont permis à ce dernier de pouvoir donner un vrai coup de pousse aux activités de ces jeunes déjà opérationnels sur le marché de l’emploi.

« Avant de faire le volontariat communautaire, j’avais une boutique qui ne marchait pas. Grâce au projet EJV, j’ai participé à l’aménagement de la piste reliant la frontière Ghana à Tangbamongue long de 4 km dans le village de Tangbamongue1 dans la préfecture de Tandjouaré », a expliqué KOMBIANI Bimible Daniel.

A ce jour, le projet a subventionné dans la région des Savanes 1610 jeunes.
Pour la première vague, 999 jeunes dans 20 villages ont été subventionnés et suivis par 44 coaches.
Pour la deuxième vague, 611 jeunes dans 11 villages ont été subventionnés et suivis par 27 coaches.

Globalement, l’objectif visé par le gouvernement togolais dans la mise du projet EJV est de fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés du Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here