Fertitogo : L’ITRA bénéficie d’un soutien technique et financier de la Fondation OCP.

0
276

Par Impartial Actu le 20 Juin 2020.

(IMPARTIAL ACTU)- L’élaboration de la carte de fertilité des sols agricoles du Togo, a reçu un appui technique et financier de taille. C’est par le truchement de l’Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA), que la Fondation OCP a fait ce geste à l’agriculture togolaise.

Tout d’abord c’est avec la phase pilote sur les sites des agropoles à travers les 5 régions du pays, démarrée en 2017, que l’élaboration des cartes de fertilité a été étendue à toute la région des Savanes en 2018 avec l’appui de la FAO et de la Fondation OCP puis aux régions de la Kara et Centrale en 2018 et 2019 avec l’appui financier du Programme d’Appui aux Populations Vulnérables (PAPV) de la présidence de la République Togolaise et de la Fondation OCP.

Le présent projet a permis non seulement échantillonner 1 992 500 ha sur 3 592 800 ha soit 55,46% du territoire national togolais et d’analyser 1 560 600 ha sur 3 592 800 ha soit 43,44% ; générer 4 cartes thématiques de pH, de matière organique, de phosphore et de potassium pour la région des Savanes, et 5 cartes thématiques (s’y ajoute la carte de salinité) pour la région de la Kara, mais également elle a permis de formuler des recommandations de fertilisation pour 9 cultures (maïs, riz, sorgho, niébé, arachide, soja, sésame et cotonnier) et 12 cultures (s’y ajoutent anacardier, igname et manioc) respectivement pour la région des Savanes et de la Kara et mettre à disposition des producteurs et autres acteurs une plateforme digitale dénommée « FertiTogo » (https://www.fertitogo.tg) de conseil en fertilisation des cultures.

L’ITRA et ses partenaires envisagent partager les premiers résultats de ce projet avec les premiers bénéficiaires que sont les producteurs agricoles et surtout de les initier à l’utilisation de la plateforme FertiTogo.

Afin de permettre à l’ITRA de poursuivre ces activités dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, la Fondation OCP et l’UM6P ont soutenu les efforts de l’ITRA dans la lutte contre le risque de propagation de cette pandémie en facilitant la production de 10 000 litres de gel hydro alcooliques ; la fabrication de 20 000 masques ; l’acquisition de 200 kits de lavage de mains ; le soutien aux femmes dans la production de 3500 boîtes de copeaux de savons. Au-delà de l’appui financier l’UM6P a apporté son expertise à l’ITRA pour pouvoir mieux protéger son personnel et partenaires.

Pour mémo, projet de cartographie des sols agricoles se poursuit et est à l’étape des régions centrale, plateaux et maritime.

Serge Essiwolou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here