Feu vert de Faure Gnassingbé pour le démarrage des activités de Lomé Data Center

0
123

Par la Rédaction le 7 juin 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Le premier Data Center du Togo a été inauguré vendredi 4 juin 2021 à Lomé par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. C’est ainsi, une nouvelle infrastructure qui va abriter les bases de données de l’Etat, des sites internet des institutions publiques et privées et des services de Cloud.

Elle est fnancée par la Banque mondiale à hauteur de 30 millions de dollars (environ 15 milliards F CFA) dans le cadre du Programme régional ouest-africain de développement des infrastructures de communication (Warcip).

« J’ai inauguré ce jour, le premier datacenter de notre pays de niveau Tier III+ dénommé Lomé Data Centre. Cette infrastructure, de niveau de fiabilité Tier III+, est désormais un centre d’hébergement de données sensibles et de colocation neutre. Destiné à faire de notre pays un hub technologique, il servira à héberger des données sensibles dans un environnement sécurisé. Il mettra à disposition des entreprises un espace leur permettant d’entreposer en sécurité leurs serveurs, leurs équipements de réseau et de stockage. Cet ouvrage s’inscrit dans la droite ligne des projets ambitieux contenus dans la vision 2020-2025 », a indiqué le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé à cette occasion.

Le centre regroupe des installations informatiques dont le but est de stocker et de distribuer des données à travers un réseau interne.

« Ce data centre répond à un cahier de charges technique très strict afin de garantir sa sécurité physique, informatique, ainsi que son fonctionnement qui ne doit connaître aucune interruption ni baisse de performances. De quoi donner au Togo un début de souveraineté numérique », a laissé entendre la ministre de l’Économie Numérique et de la Transformation Digitale, Cina Lawson.

C’est d’ailleurs un outil précieux qui servira aux entreprises pour l’hébergement sécurisé de leurs données. L’outil s’inscrit dans la stratégie de transformation numérique du Togo (Togo Digital 2025), précise Sandra Ablamba JOHNSON, Secrétaire Générale de la présidence de la République.

Plusieurs appareils équipent ce nouveau centre. Entre autres on peut citer : des d’ordinateurs, de baies de stockage, de serveurs, de routeurs, de commutateurs, de contrôleurs d’interface réseau et de plusieurs kilomètres de câbles…

Il faut noter que le data center est confiée à une société Sud-africaine appelée Africa Data Centres et sera mis au service des agences gouvernementales, des ministères, des fournisseurs d’accès à Internet des hébergeurs, des entreprises et des particuliers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here