Fin des activités des centres aérés de vacances 2018.

0
370

Publié par Woditè DOKOU le 20 septembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Apothéose le mercredi 19 septembre 2018 à la maison des jeunes d’Amadahomé de la sixième édition des centres aérés de vacances 2018. La cérémonie de clôture a été marquée un festival richissime en couleurs, et par des prestations culturelles et artistiques des estivants, a été présidée par le ministre chargé de la jeunesse, Victoire Tomégah-Dogbé, en présence d’autres personnalités.

Les centres aérés visent essentiellement à offrir aux jeunes des moments de vacances sains tout en leur permettant d’acquérir des aptitudes nécessaires pour la réinsertion sociale, culturelle, économique et de trouver des réponses aux maux tels que le racisme, la xénophobie…. Ils constituent également l’une des composantes du programme vacances utiles et citoyennes.
Destinés aux jeunes de 10 à 29 ans, les centres aérés, ont réuni au titre de cette année 2018 au total 697 jeunes, à Amadahomé.

Ces jeunes ont été pendant ces deux semaines à l’école de préparation du savon liquide, de perles, de la sérigraphie, de l’art culinaire, du dessin, et de l’informatique…
Des communications sur le civisme et la citoyenneté, la santé sexuelle de la reproduction, les méfaits de la drogue et des produits psychotropes, ont également meublé les travaux de ces deux semaines de ces centres aérés édition 2018.
“Je souhaite que vous puissiez garder la main dans tout ce que vous avez appris à faire au sein des ateliers (perlage, fabrication de savon liquide, décoration de tapettes, dessin d’art, origami, informatique, art culinaire, etc.) afin que cela participe à faciliter votre insertion dans la vie sociale. Enfin, je vous exhorte à cultiver dans vos familles et autour de vous l’esprit de tolérance et à promouvoir le respect des valeurs civiques de même que les principes démocratiques”, a indiqué Victoire Tomégah-Dogbé aux estivants.
Les estivants ont reçu des mains de la ministre en charge de l’emploi des jeunes des kits scolaires, au cours de la cérémonie de clôture.

Cette année les centres aérés ont mobilisé 523 estivants à Kara.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here