Fin des travaux de la conférence du projet budget-programme 2019: Un budget de 15 milliards FCFA adopté pour l’entretien des routes.

0
359

Publié par Woditè DOKOU le 30 juin 2018.

(Impartial Actu) Fin ce vendredi 29 juin 2018 à Lomé des travaux de la conférence de programmation suivie de présentation des données en vue de l’élaboration du programme budget programme pour l’entretien routier durant l’année 2019.

 

Les travaux de cette rencontre devant servir de bilan, ont été faits grâce au système de manuel par cantonage. Ledit bilan a abouti aux recommandations que les participants ont inscrites dans le rapport final. Les travaux ont également été orientés vers le bilan de la situation de l’exécution des travaux d’entretien mécanisés dans toutes les directions régionales des travaux publics. Ce bilan a également abouti à des recommandations inscrites dans le rapport final.

En marge de ces deux situations, les participants ont réussi à procéder à l’examen, à l’analyse ainsi qu’à l’arbitrage des résultats de l’avant projet du budget programme évalué à 30,26 milliards de FCFA. Cet arbitrage a donc permis aux participants d’obtenir un projet de budget évalué à 15 milliards de FCFA. Ce budget permettra au secteur des transports routiers d’être en conformité avec les recettes prévisionnelles annoncées par la SAFER.

Sur les 15 milliards de FCFA, 50%, sont destinés à l’entretien des routes nationales revêtues et celles en terre. 20% sont réservés aux pistes rurales et 20% à l’entretien des principales voiries urbaines. Les 10% restants sont destinés aux travaux urgents et transversales.

Au terme de ces trois jours de travaux, les recommandations qui ont été faites ont abouti à la réalisation d’un certain nombre de points que le bureau ayant dirigé les travaux va soumettre à la hiérarchie.

Le directeur général des travaux publics a saisi cette occasion pour adresser les remerciements de l’ensemble des participants au chef de l’État pour son engagement et sa détermination de voir le secteur des transports et des infrastructures développer.

Aaron ROLAND.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here