Foire Adjafi, acte 9: le personnel d’appui à l’école du numérique.

0
185

Par la Rédaction le 15 Septembre 2020.

(IMPARTIAL ACTU)-L’édition 2020 de la foire des jeunes entrepreneurs (Foire Adjafi), s’ouvre du 24 septembre au 12 octobre exclusivement en format « Numérique », pour cause de la crise sanitaire qui est d’actualité. Pour ce faire, il s’est ouvert ce lundi 14 septembre 2020, à la maison des jeunes d’Avedji à Lomé, un atelier de formation du personnel d’appui sur la familiarisation avec l’infrastructure de la foire en mode Numérique.

L’objectif de cette formation est de créer un climat de familiarisation les jeunes entrepreneurs avec la nouvelle stratégie de vivre la foire Adjafi qui est cette année en mode numérique et de les outiller sur les différentes stratégies d’exposition sur le site numérique de la foire qui est Adjafi-9.com.

Pour le promoteur de la foire Adjafi, Maxime Minasse, nul ne s’aurrait dire à quand la fin de la pandémie à coronavirus et ne pas organiser la foire sous la connotation numérique, c’est laisser ces jeunes entrepreneurs dans une impasse.

« On ne sait pas quand cette crise sannitaire prendra fin. Donc ne pas organiser la foire cette année en mode Numérique, c’est conduire les jeunes entrepreneurs vers une année blanche, car ils n’ont pas de moyens nécessaires pour s’offrir de grosses plages publicitaires comme des grosses entreprises. Les foires et les salons sont des occasions pour les jeunes entrepreneurs de se rendre visible. Donc c’est un défit si ca marche c’est tant mieux , si ça ne marche pas, nous allons toujours essayer pour que ça puisse marcher un jour », a indiqué maxim Minasse le promoteur de la foire.

Selon Edeh Etchri Dona, directeur général de Abusiness, et partenaire technique de la foire, la foire Adjafi édition 2020 se tient dans un contexte particulier.
« La foire Adjafi de cette année intervient dans un contexte assez particulier, celui de la crise pandémique qui a fait naître sur notre pays l’état d’urgence. Mais vous savez que les jeunes entrepreneurs n’ont pas les mêmes moyens que les grosses entreprises et il faut forcément trouver un canal pour eux pour que l’année ne soit pas totalement blanche. C’est dans ce contexte que la foire Adjafi a mis en place une plateforme numérique qui va permettre de pouvoir refaire la même chose qui se fait sur le plan physique en mode virtuel. Donc il s’agit d’une plateforme sous forme de site web, d’abord disponible sur « Adjafi-9.com » qui permettra aux jeunes exposants de pouvoir mettre en avant leur produits, de pouvoir accueillir des visiteurs qui auront aussi la possibilité de pouvoir commander ces produits là ou de demander des informations. Et pour la demande des informations, il y’a des groupes thématiques qui sont mis en place avec une équipe support de la foire Adjafi qui appui ses exposants là à acceuillir les clients, à leur donner des informations et à les amener à pouvoir concrétiser ou3 à pouvoir réaliser des ventes. Au-delà de l’aspect site web, l’aspect technique assez innovant, c’est l’assistance automatique A-business qui est mis en place, à contribution pour pouvoir faciliter les visites et l’achat de ceux qui s’intéressent aux produits de ces jeunes entrepreneurs » , a expliqué la directeur de A-business.

Ces genres de formations seront récurrentes jusqu’à la veille de la foire pour permettre aux exposants de s’approprier le numérique avant le début de la foire.

PARTAGER
Article précédentPSG : Mbappé veut partir.
Article suivantUL : Que retenir de la célébration du 50è anniversaire ?
René DOKOU je suis juriste de formation, et je fais du journalisme une passion. Je m'intéresse aux sujets d'ordre général, mais j'ai un penchant pour le sport. Impartialactu.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here