Football/Togo : les grandes décisions du congrès ordinaire annuel (2020-2021) de la FTF

0
180

Par la Rédaction le 15 Juin 2021

(IMPARTIAL ACTU)- La Fédération Togolaise de Football (FTF) était lundi 14 juin 2021 à Lomé, en congrès ordinaire annuel. Les travaux ont été ouverts par Mme Lidi Gbessi Kama, ministre des sports et des loisirs, en présence du président de la FTF Col Guy Akpovy, des présidents de clubs et des présidents de ligues préfectorales de football.

Ouvrant les travaux, le ministre des sports et des loisirs Mme Lidi Kedjaka Gbessi Kama a félicité le bureau exécutif de la FTF pour le travail abattu, les réformes engagées au service du développement du sport roi, le sens de responsabilité, ainsi que la rigueur et le professionnalisme qui ont régné.

Au cours des travaux, les activités menées au cours de la saison 2020-2021 marquée par la crise sanitaire due au coronavirus sont passées en revue. Aussi, les statuts de la FTF adoptés en 2016, en l’occurrence la révocation des commissions juridictionnelles et autres sont modifiés.
« A la pratique, nous avons remarqué quelques limites et des défaillances dans ces textes. Avec l’aide de la FIFA, ces lacunes ont été corrigées pour en faire maintenant un outil de développement. Nous avons aujourd’hui inséré une disposition qui stipule clairement que, les membres des commissions juridictionnelles indépendantes ne pourront plus être révoqués. Il y un mécanisme interne qui leur permet de siéger jusqu’au prochain congrès », a indiqué Hervé Agbodan responsable administratif et juridique de la FTF.

D’autres dispositions sont également prises. Au retrouve dans le lot de celles-ci ; (i) la clarification du rôle du rôle du secrétaire général et celui du président ; (ii) la publication des grandes décisions sur le site web de la fédération pour une bonne gouvernance etc.

Par ailleurs, le congrès a donné son quitus au ComEx de poursuivre ses projets de développement. Enfin, une proposition de loi interdisant aux membres du gouvernement et aux députés de postuler au poste de président de l’instance a été jugée non recevable et a été tout simplement ajournée.

Pour rappel, le corps électoral ayant pris part aux votes de ce congrès Lomé est le même que celui du congrès de Kara composé de 27 votants dont 12 clubs de la première division, 12 clubs de la deuxième division et trois associations des corps de métier. Vu que c’est à l’issue de ce congrès que les ligues préfectorales récemment installées ont été officiellement affiliées à la FTF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here