Forum sur la gouvernance de l’Internet: Trouver des stratégies pour garantir un cyberespace non fragmenté au Togo.

0
605

Publié le 06 décembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- La deuxième édition du Forum National sur la Gouvernance de l’Internet, se tient ce jeudi 06 décembre 2018, à l’Institut Confucius de l’Université de Lomé. La cérémonie de lancement officiel s’est déroulée en présence des autorités administratives et des génies de l’outil informatique.

« Plaidoyer pour un internet utiles, inclusif et digne de confiance », c’est sous le segment de ce thème, que les travaux devant contribuer à assurer un avenir meilleur pour la gouvernance de l’Internet au Togo, vont se dérouler. Les multiples réformes opérées par le gouvernement du Togo, ces dernières années en termes d’innovations, d’infrastructures d’Internet et de législations, en matière de la gouvernance de l’Internet, obligent les utilisateurs des réseaux sociaux à faire obédience à un certain nombre de règles. D’où la mise en place de ce Forum, qui est une inspiration du sommet mondial sur la société de l’information.

Cette rencontre qui regroupe une trentaine de génies en informatique, se veut une plateforme devant permettre à l’établissement d’un processus multilatéral, multipartite et de discussions sans tabou sur les questions pouvant contribuer à la viabilité, à la robustesse, à la sécutiré, à la stabilité et au développement de l’Internet au Togo.

Trois principales thématiques seront au centre des débats. Il s’agit des libertés numériques et protection des données, de l’économie numérique sécurité technologies émergentes, et les infrastructures politiques de l’Internet.

Mr Emmanuel Elolo Agbenonwossi Président du comité d’organisation du Forum sur la gouvernance de l’Internet au Togo, a précisé dans son speech d’ouverture des travaux que, les questions liées aux droits et libertés numériques, sont les véritables leviers de ce forum.
« Ces questions doivent se situer dans le cadre de la continuité de la réflexion engagée au sein de la société civile sur la protection des droits des utilisateurs », a-t-il indiqué.

Au sortir de ce forum, les participants doivent être à même de faire des efforts en étroite collaboration avec les pouvoirs publics, pour poursuivre, la confiance, la stabilité, et la sécurité du cyberespace au Togo.
« C’est le seul moyen d’éviter la fragmentation de notre cyberespace. Notre réponse ne pas se limiter à la défense, elle doit aussi être celle du droit et de la coopération », a recommandé Emmanuel Elolo Agbenonwossi.

Le forum va contribuer de façon brève à la construction d’un espace nouveau, c’est-à-dire un Internet libre, ouvert et digne de confiance au Togo

Marcel Cassanova.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here