François BOKO « J’ai été empêché ce matin d’embarquer sur le vol Air France à destination de Lomé. »

0
563

Publié le 28 mars 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Annoncé à Lomé ce jeudi 28 mars, l’ex ministre de l’intérieur François Boko, n’a pas réussi à effectuer le voyage. Ce dernier s’est vu purement et simplement interdit de monter à bord de l’avion de la compagnie Air France qui serait sous menace d’interdiction d’atterrissage à Lomé, si jamais il montait à bord.

Contraint en exil depuis 2005 Boko Françoi était à l’aéroport ce matin pour regagner Lomé. Mais, malgré les négociations diplomatiques, l’ex ministre est toujours dans le viseur du pouvoir de Lomé qui ne lui a pas pardonné la trahison de 2005 à la mort du Gal Eyadema. L’homme tout heureux de regagner son pays natal, une fois à l’aéroport Charles De Gaulles ce jeudi pour son embarquement, il s’est fait retirer son passeport français par la police française.

« J’ai été empêché ce matin d’embarquer sur le vol Air France à destination de Lomé. Il m’a été signifié ainsi qu’à mes accompagnateurs que c’est sur ordre des autorités du Togo « , a twitté François Boko.

L’ex ministre de l’intérieur a par ailleurs regretté les ordres donnés par les autorités togolaises.
« Je déplore l’attitude des autorités de mon pays, le Togo, qui ont interdit à Air France de m’embarquer ce matin à Roissy Charles de Gaulle « , a-t-il déploré.

François Boko pensait finir son séjour en exil ce jeudi mais hélas. Les autorités togolaises en ont décidé autrement. L’ex ministre togolais va continuer toujours de séjourner dans son pays d’accueil.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here