Global Trade Corporation S.A, l’Afrique n’est plus la limite : une Holding basée à Dubaï, en gestation pour conquérir le monde!

0
948

Par la Rédaction le 15 Février 2021

(IMPARTIALACTU)- L’Afrique ne suffit décidément plus à contenir la Global Trade Corporation SA. L’innovante entreprise mise sur pied par un jeune entrepreneur Togolais, s’est installé dans plusieurs pays déjà, mais met le cap sur le monde entier.

Conquérir le monde, voici l’objectif prioritaire en ce début d’année.

La société va se matérialiser dans les prochains jours par l’annonce d’une heureuse nouvelle aux partenaires et investisseurs de la GTC SA. Il s’agit de la constitution en une Holding qui sera basée à Dubaï et qui devra couvrir les cinq continents.

De prouesses en prouesses, avec des états financiers en pleine croissance exponentielle, le moment est propice pour l’envol, un tournant majeur et crucial, un virage que le monde entier doit vivre et suivre au risque de nourrir des regrets.

Le caractère international de cette Holding financière se justifie par le choix d’un pays comme Dubaï pour abriter son siège avec notamment des filiales et succursales dans plusieurs pays.

La Global Trade Corporation S.A devient ainsi une société de gestion de participations et de l’investissement dans des sociétés agroalimentaires, industrielles, agro-industrielles, financières, de services, de nouvelles technologies, de construction, de tourisme, entre autres.

Dénommée « Global Trade Corporation Holding», elle aura également à assurer la gestion de filiales des sociétés susvisées, y compris des opérations de nature juridique, économique, civile et commerciale.

Constituée initialement avec un capital social de 2 milliards FCFA, la GTC SA qui va devenir une holding s’apprête à augmenter considérablement ce capital et accueillir de nouveaux actionnaires et partenaires à travers le monde. Elle sera dirigée par une administration chapeautée par le PDG Ghislain Emerice Awaga.

La vision, la conquête du monde entier avec des projets concrets, à fort taux de rentabilité. La GTC le démontre déjà, avec des investissements colossaux dans l’économie réelle dans plusieurs pays d’Afrique.

La vague de nouveaux projets lancés par la société ces deniers mois,en l’occurrence la construction des logements sociaux, le lancement d’une vaste chaîne agroalimentaire à Notsè Dewe-Agoto, un pôle de financement de PME/PMI en Afrique du Nord, l’exploitation minière en RDC et au Mali l’illustrent parfaitement.

Pouf plus de célérité et une efficience dans les opérations, l’entreprise a d’ailleurs récemment lancé une plateforme digitale sûre et sécurisée pour les investissements et informations sur les opérations et projets en temps réels. En un clic, l’on peut, d’où que l’on soit désormais participer à cette aventure et bénéficier de ses fruits.

Il est indéniable aujourd’hui de composer sans la GTC dans le monde des affaires. Son PDG, Ghislain Emerice Awaga, s’est résolument engagé à mobiliser les africains pour une transformation économique en investissant dans les projets à forts rendements.

Cet engagement se justifie d’ailleurs sur le terrain par l’implantation dans plusieurs d’Afrique tels le Niger, le Gabon, la RDC, la Guinée Bissau,…

Dynamique, révolutionnaire et innovant, la GTC SA aujourd’hui se place dans le top 5 des meilleures entreprises togolaises et sans aucun doute est la toute première à s’implanter dans le monde entier.

Autant d’efforts et de déterminations qui forcent l’admiration, inspirent la confiance des différents partenaires de cette nouvelle histoire

Une holding, doit-on le rappeler, est une société qui détient des titres ou des actions dans plusieurs entreprises. Ces entreprises peuvent être nationales, internationales, et appartenir à différents secteurs.

Il est possible dde regrouper les comptes d’un groupe de sociétés via la méthode comptable nommée consolidation. Le but d’une holding est de contrôler ses entreprises tierces, elle est également nommée “société mère” ou “société consolidante”. Ce contrôle requiert donc que la société holding possède plus de 50% des actions ou parts sociales des entreprises.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here