Interview de Mme Claudine AKAKPO DG de l’ATOP, dans le cadre de la commémoration des 43 ans d’existence d’ATOP.

0
521

Publié par Impartial Actu le 03 mars 2018.

Le 05 mars 2018, l’Agence Togolaise de Presse(ATOP), fête ses 43 ans d’existence. Pour commémorer cet événement, la direction générale de cet organe de presse publique, a programmé une série d’activités qui va le meubler. Approchée par la rédaction du Site d’information IMPARTIALACTU.COM, la directrice générale nationale de l’ATOP, a bien voulu répondre aux questions de cet organe de presse. Dans cet entretien la directrice générale madame Claudine Assiba AKAKPO, a rappelé le rôle que joue’ ATOP dans la sphère de la communication au Togo, elle revenue sur les activités au menu de la commémoration des 43 ans de son institution, et a fait un bref bilan des actions menées par son institution depuis sa prise de fonction en tant que directrice générale le 1er mars 2006. Voici ci-dessous le contenu de l’entretien.

Bonjour madame Claudine Assiba AKAKPO DG de l’ATOP, rappelé nous le rôle que joue votre organe de presse dans la sphère de la communication au Togo.
Bonjour monsieur le journaliste, et merci pour la question,

L’ATOP est un organe de presse officiel qui a des démembrements sur toute l’étendue du territoire togolais, et a pour principale mission de collecter les informations dans tout le pays et de les distribuer. Nos services consistent à couvrir tout événement quelque soit l’identité de l’organisateur de cet événement dès qu’on est officiellement invité par ce dernier. Après la rédaction des informations par nos journalistes qui avoisinent 150 personnes reparties sur toute l’étendue du territoire, nous les publions dans un bulletin sous forme Word, ou en PDF qu’on envoie à tous ceux qui en ont fait la demande.

Madame la directrice générale, la principale raison de notre présence ici, s’inscrit dans le cadre de la célébration n des 43 ans d’existence de votre organe de presse, quelles sont les activités qui vont meubler la commémoration de cet événement ?

Merci monsieur le journaliste pour la question,

Dans le cadre de la célébration des 43 ans de notre organe ATOP, nous avons conçu un ambitieux programme. Déjà le samedi 03 mars, notre équipe de football va livrer un match amical face à l’équipe de l’Union Togolaise de Banque(UTB), au stade municipal de Lomé à partir de 06 heures 00, et je profite de cette interview pour convier tout le public togolais à venir nous tenir compagnie, car l’entrée est libre et gratuite. Le lundi 05 mars (puisque l’ATOP a été créée le 05 mars 1975) marquera le lancement officiel des activités, avec à la clé une journée portes ouvertes. Les locaux de ATOP seront donc ouverts à tout le public sans exception aucune. La journée portes ouvertes sera marquée par la projection d’un film documentaire, qui va retracer la vie de l’ATOP. La projection de ce documentaire a pour objectif de permettre au public de mieux nous connaitre .Juste après la projection du film documentaire, nous allons procéder au lancement officiel du Site Web d’ATOP. Le 10 mars nous allons encore une fois livrer un match amical toujours au stade municipal de Lomé, mais cette fois-ci face à l’équipe de Togo-cellulaire. En interne nous allons organiser un atelier de réflexions avec l’appui d’autres experts en communication, notamment avec le sécretaire général de fédération atlantique des agences de presses africaines. Et enfin les agents de l’ATOP vont effectuer une visite à la brasserie de Lomé. Puisque les responsables de cette entreprise nous ont invité à venir voir comment le travail se fait à leur niveau.

Madame la directrice générale, faites  nous un bref bilan des actions menées depuis votre prise de fonction à la tète de l’ATOP.

J’ai été nommée à la tète de l’ATOP le 1er mars 2006, et à mon arrivée j’ai découvert une agence dont les locaux étaient dans un état déplorable. Le nombre de parution par semai ne était réduit à deux. Donc ce que je peux présenter comme bilan aujourd’hui est qu’avec mon arrivée le quotidien sort en version numérique et ceci tous les jours, et les locaux aussi comme vous pouvez le constater vous-même, ont été réhabilités, et il ne s’agit uniquement pas que des locaux de la direction générale, mais egalement ceux de l’intérieur du pays.

Un mot à l’endroit du personnel de l’ATOP ?

Premièrement, je les remercie pour leur professionnalisme dans l’exercice de leur fonction journalistique, et deuxièmement, je les encourage à continuer dans cet élan, malgré les conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent chaque jour.

Madame Claudine Assiba AKAKPO, directrice générale de l’ATOP, nous sommes arrivés au terme de notre entretien, Je vous remercie pour votre disponibilité.

C’est moi qui vous remercie.

La rédaction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here