Jeux paralympiques Tokyo 2021: début des hostilités

0
95

Par René DOKOU le 24 Août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Malgré les règles sanitaires renforcées face à la vague record d’infections au Japon, les athlètes participants aux Jeux paralympiques de Tokyo entreront en piste mercredi 25 août au lendemain de la cérémonie d’ouverture. Les 4 400 participants tenteront de se partager les 539 titres en jeu.

La ville de Tokyo va revenir dans la lumière le temps des Jeux paralympiques. Si pour celle nouvelle édition le nombre de participants constitue un record selon le Comité paralympique international (CIP), les délégations, en revanche, sont à la baisse par rapport au maximum atteint à Londres (164) en 2012.

Au pays du Soleil Levant, elles seront moins de 160. Plusieurs pays des îles du Pacifique qui ne pouvaient se permettre deux semaines de quarantaine en Australie à l’aller et au retour vers le Japon ne seront pas présents dans la capitale nippone.

Une audience télévisuelle espérée

Créés en 1960, les Jeux paralympiques ont désormais atteint leur vitesse de croisière et le rendez-vous est incontournable. En 1964, seuls 378 athlètes avaient concouru à Tokyo, qui devient cette année la première ville à accueillir les Jeux paralympiques une deuxième fois. Les Jeux olympiques et paralympiques se tiennent dans la même ville depuis les Jeux de Séoul en 1988.

De l’athlétisme au volley assis, des médailles sont à décrocher dans 22 sports, dont deux nouveaux cette année, le taekwondo et le badminton. Les athlètes découvriront l’éventail des sites paralympiques qui comprend entre autres le stade olympique du centre de Tokyo pour l’athlétisme, l’historique Nippon Budokan pour le judo, ou encore le flambant neuf centre aquatique de Tokyo pour la natation.

« Nous pensons que nous toucherons plus de quatre milliards de personnes », déclare le président du CIP, Andrew Parsons, espérant une énorme audience télévisée. À défaut de spectateurs en raison du huis clos quasi généralisé décrété face à la situation sanitaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here