JIF: Le Ha.C.A.M.E envoie les Étudiantes de l’UL à l’école des femmes leaders en entreprenariat.

0
329

Publié le 14 Mars 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- L’engagement des nations et la mobilisation des acteurs pour la promotion de l’égalité homme-femme donnent de plus en plus d’optimisme et d’espoir au regard des résultats enregistrés en plus de 40 ans de célébration de la journée internationale de la femme. Ces résultats contraignent moult structures et sociétés morales à réfléchir sur des moyens plus innovants pour faire progresser l’égalité des sexes et surtout l’autonomisation des femmes. Le Haut Conseil de Coordination des Associations et Mouvements Estudiantins (Ha.C.A.M.E), pense pareil, mais renvoie le débat sur le terrain de la valorisation de la jeune femme, surtout celle togolaise.

Une vision du Ha.C.A.M.E, qui s’est traduite dans les faits jeudi 14 Mars 2019, à l’occasion de la célébration en différé de la journée internationale de la femme à l’auditorium de l’Université de Lomé. Ouverte par le ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme, et de l’alphabétisation, cette rencontre est particulièrement organisée à l’endroit des jeunes filles étudiantes de l’Université de Lomé. Elle est placée sous le label du thème « La jeune fille au cœur de l’émergence économique et du développement durable au Togo ».

Comme l’on peut le remarquer, le thème est en parfaite conformité avec le Programme National de Développement 2018-2022 (PND), récemment lancé par le chef de l’État Faure Gnassingbé, qui consacre beaucoup d’axes à l’entreprenariat, qui est d’emblé un domaine où excellent souvent le genre féminin. Au Togo, on compte un grand nombre de femmes qui ont fait leurs preuves dans le domaine de l’entrepreneuriat. C’est pourquoi soucieux de voir ou de faire des jeunes étudiantes de l’UL des futures femmes leaders du pays, les responsables du Ha.C.A.M.E, dont le président Piou TCHEDRE en premier plan, ont organisé cette journée d’échanges, afin de mettre en contact ces femmes leaders et les jeunes filles étudiantes de l’UL.

Pour l’occasion, le Ha.C.A.M.E n’a ménagé aucun effort pour faire un casting top niveau de femmes les plus influentes du pays invitées, pour s’entretenir via des thématiques très intéressantes et riches d’enseignements sur l’entrepreneuriat, avec les jeunes filles de l’UL.

On peut citer parmi ces femmes qui vont participer à cette rencontre, Mme Tchabignandi Yentcharé ministre en charge de l’action sociale, la DIRECTRICE GENERALE FONDS D’APPUI AUX INITIATIVES ECONOMIQUES DES JEUNES, Mme SAHOUDA GBADAMASSI, la SECRETAIRE D’ETAT AUPRES DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE, CHARGÉE DE LA FINANCE INCLUSIVE ET DU SECTEUR INFORMEL Mme MAZAMAESSO ASSIH, la DIRECTRICE DE L’INSTITUT DES SCIENCES DE L’INFORMATION, DE LA COMMUNICATION ET DES ARTS (ISICA) Mme GERMAINE KOUMEALO ANATE.

« Notre objectif est de permettre aux étudiantes d’avoir un contact physique avec ces femmes. Afin qu’elles puissent leur raconter tout ce qu’elles ont eu à affronter comme difficultés, et surtout comment elles les affronté, pour être aujourd’hui aux firmaments de la gloire », a précisé Piou TCHEDRE Président national du Ha.C.A.M.E

Piou TCHEDRE puisque c’est de lui qu’il s’agit, précise par ailleurs que loin d’être seulement une rencontre d’échanges, c’est également une occasion pour la jeune fille de connaître des structures qui font la promotion de la jeunesse.

« Beaucoup ont des projets mais ne savent pas vers quelle structure aller. C’est donc une grande chance pour elles de rencontrer des grandes personnalités, et surtout de les aborder et pourquoi pas prendre leurs contacts téléphoniques », a-t-il conclu.

« Leadership Féminin à l’Emergence Economique au Togo, Quel est le rôle de la jeune fille ? »; « Le rôle de la gente féminine dans la réussite du plan national de développement »; «Comment promouvoir un environnement à l’entreprenariat féminin ? »; «sortir de la pauvreté et accéder aux services sociaux de base : le rôle crucial des jeunes filles dans la réalisation des objectifs de développement durables ? »; « Mon parcours de femme »; « Femme et développement : changement de paradigmes »; voici les différentes thématiques qui seront développées au cours des échanges de cette rencontre.

Thibault MONTAGNARD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here