JIJ: La ministre Victoire DOGBE a inauguré ce jeudi la salle de conférence du centre des jeunes d’avedji, construite à hauteur de 63 millions FCFA.

0
426

Publié par Woditè DOKOU le 16 août 2018.

(IMPARTIAL ACTU) La journée internationale de la jeunesse célébrée le 12 Août de chaque année, a été commémorée en différé ce jeudi 16 août 2018, dans les locaux du centre des jeunes d’avedji. La ministre chargée de la jeunesse, Mme Victoire Tomégah DOGBE, et les partenaires de son cabinet ministériel pour la mise en œuvre de la politique nationale de la jeunesse, à l’instar du fonds des nations unies pour la population, et du programme des nations unies pour le développement, ont à cette occasion échangé avec environ 500 jeunes, autour du thème « Des espaces Sécurisés pour les Jeunes ».

De vraies conversations entre les jeunes et les officiels ont donc meublé la conférence-débat organisée pour la commémoration de la journée internationale de la jeunesse de cette année qu’à abrité la salle de conférence du centre des jeunes d’avedji concomitamment inaugurée. La journée internationale de la jeunesse, est un événement, qui vise à promouvoir le rôle capital des jeunes dans le développement de leur pays et surtout dans la construction des sociétés pacifiques.

La ministre du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Victoire Tomégah DOGBE, a dans son allocution d’inauguration de la salle de conférence du centre d’avedji rappellé aux jeunes la nécessité pour eux de faire bon usage de ce nouveau joyau, dont l’accès précise t-elle est libre à tout jeune togolais.

« Le coût total de la construction de la salle de conférence du centre des jeunes d’Avedji d’une capacité de 500 places, s’élève à 63 millions de francs, financé en grande partie par le gouvernement togolais. C’est donc un centre d’infrastructures additionnelles, avec un accès à internet garanti à tous les Jeunes qui le visiteront », a indiqué Mme Victoire Tomégah DOGBE ministre en charge de l’emploi des jeunes.

« À ce jour, les efforts du gouvernement ont permis d’implanter de plus de 15 maisons de jeunes dans plusieurs localités du pays, à l’instar de Lomé, d’Atakpamé, Kara, Sokodé, Dapaong, Mango, Tandjouaré, Gando, Doudou, etc. Nous procéderons très prochainement à la pause de la première pierre pour la construction de la salle de conférence au centre des jeunes d’adeticopé », a-t-elle conclu.

Le représentant de l’UNFPA Saturnin Épié, a dans son mots de bienvenue, tenu à préciser aux jeunes le rôle primordial d’espaces sécurisés pour leur épanouissement.

Outre l’inauguration de la salle de conférence du centre des jeunes d’avedji, la conférence-débat a également servi de créneau idéal pour le lancement de la première édition du concours dénommé « Prix J’NOV pour les ODD ». Ce concours est une initiative du PNUD et se déroulera en collaboration avec le ministère chargé de la jeunesse, et du conseil national de la jeunesse.

Ledit concours mettra en compétition des jeunes togolais et permettra de créer de l’émulation en leur sein pour susciter des solutions innovantes devant contribuer au développement durable des communautés.

Les maisons et centres de jeunes ont pour vocation d’oeuvrer pour le plein épanouissement et l’insertion socio-économique des jeunes et de leur formation en leur offrant la possibilité de développer leur génie, leur esprit d’entreprise dans les domaines économique, socioculturel, artistique et sportif et de détendre grâce à des soins de loisirs.

Marcel Cassanova.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here