JMsT 2021: de la nécessité pour les consommateurs du tabac d’arrêter définitivement

0
223

Par la Rédaction le 1er Juin 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Les accros du tabac ont intérêt à cesser d’en prendre ! C’est que leur conseille le ministère de la santé et de l’hygiène publique. Lundi, au cours d’une conférence de presse co-animée par le représentant de l’OMS au Togo, le coordonnateur du Programme national des addictions aux produits psychoactifs, le président de l’Alliance de contrôle du tabac en Afrique et de Midamégbé Akakpo, directrice de cabinet du ministère en charge de la santé et des responsables de l’ATCA, les activités marquant la Journée Mondiale sans Tabac ont été lancées au titre de l’année 2021

Observé le 31 mai de chaque année, l’événement de 2021 est placé sous le thème « S’engager à arrêter ». De fait, la consommation du tabac est devenue une mode pour une grande partie de la population togolaise notamment celle relativement jeune. Selon les chiffres officiels, 12,5% de la population togolaise adulte est accro au tabac. Et, 8,10% des jeunes scolaires et adolescents y consomment alors que le tabagisme est à l’origine du décès d’environ 8 millions de personnes chaque année dans le monde.

Aussi, il a été constaté que les fumeurs courent un risque à développer une forme plus grave de la Covid-19 et d’en mourir.
Dans cet élan, il est très indispensable pour les pouvoirs publics de sensibiliser et d’encourager tous les fumeurs d’arrêter de fumer. Une hypothèse que Komivi Aho, coordonnateur du Programme national des addictions aux produits psychoactifs épouse fortement.

« S’engager à arrêter de fumer en ce moment, permet non seulement de garantir la bonne santé et le bien-être de la population, mais aussi de réduire considérablement les énormes charges économiques et sociales que les gouvernements subissent actuellement en raison de la pandémie. Les jeunes qui s’adonnent au chichas doivent savoir qu’il tue. Cela ne doit pas être l’effet de mode mais c’est la santé qui compte. C’est une micotine qui entraîne une dépendance et lorsqu’ils vont vouloir arrêter, ce sera compliqué. Vaut mieux ne pas commencer », a-t-il lancé.

Le Togo est un pays qui se conforme au respect des directives en matière de lutte anti-tabac. En ce sens, il a ratifié la Convention -cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac le 15 novembre 2005 et a ensuite promulgué la loi n° 2010-017 du 31 décembre 2010 relative à la production, la commercialisation et la consommation des cigarettes BET autres produits du tabac et la publication de ses décrets et arrêtés d’application.

Au menu des activités au menu de cette journée, il est prévu 3 jours de consultations psychologuiqes, psychiatriques, addictologiques dans les formations sanitaires notamment le CMS Nukafu, le CMS Baguida et le CMS Togblecopé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here