JNSC: La CNSC-TOGO appelle les acteurs de la société civile à s’impliquer davantage dans la formulation des politiques publiques.

0
507

Publié le 25 février 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- ‘‘Role de la Société Civile dans la promotion de la gouvernance à travers le contrôle citoyen de l’action publique », c’est sous le label de ce thème, que la Concertation Nationale de la Société Civile (CNSC), a célébré la Journée Nationale de la Société Civile, le samedi 23 février 2019, à l’Agora Senghor de Lomé.

Cet événement, a donc servi de véritable occasion aux acteurs de la société civile de mener des réflexions sur le rôle pertinent qu’ils peuvent jouer aux côtés de l’État dans la gouvernance. Les discussions ont Abouti à l’idée selon laquelle la gouvernance peut passer par la participation de la société civile dans la formulation des politiques publiques, à la réalisation et au suivi-évaluation, de ces politiques publiques.

Les responsables de la CNSC ont dans cet esprit profité de ce créneau pour partager avec la population ayant pris part aux activités relatives à la célébration de la JNS, les différentes actions qu’ils ont eu à mener dans le domaine de la gouvernance. On note essentiellement que la CNSC accompagne régulièrement les communes à travers le monitoring des politiques publiques et du budget communal, le renforcement du suivi fiscal, et à travers le monitoring de l’action parlementaire.

« Le monitoring des parlementaires a permis de faire des recommandations pour que, les parlementaires soient des hommes et femmes de proximité. Et par conséquent, de mettre dans les communes ou dans les préfectures, la maison des députés. Laquelle maison permet à la population d’apprécier les différentes activités des parlementaires et aussi de faire des propositions pour que ces priorités soient prises en compte dans les politiques publiques nationales », a indiqué KEPOMEY Franck Directeur Exécutif de la CNSC.

Mr KEPOMEY Franck a également tenu à expliquer que pour que la société civile puisse réellement jouer un rôle pertinent dans la formulation des politiques publiques, ses acteurs doivent d’abord aller à l’école de la gouvernance.
« Pour faire le monitoring, il va falloir, que nous acteurs de la société civile ayons la compétence pour accompagner l’État à la formulation des politiques publiques qui tiennent compte des besoins réels de la population », a-t-il laissé entendre.

Les différents panels au programme de cette journée, ont tour à tour été animés par: Madame Agounké Jeanine Présidente du Conseil d’Administration du CNSC puis M. Henri Vallot chef projet Programme de Consolidation de l’Etat et du Monde Associatif (Pro-CEMA). Ces derniers ont entretenu les participants sur les rôles des acteurs de la société civile, de l’impact de leurs actions dans la société puis sur le mode opératoire de la CNSC.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here