La CCIT a mené une enquête sur les conséquences économiques provoquées par la crise sociopolitique.

0
392

Publié par Impartial Actu le 13 Avril 2018.

La Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo a présenté les résultats liés à l’enquête sur impact de la crise sociopolitique togolaise, sur les activités des entreprises de la place , ce jeudi 12 Avril 2018 à Lomé.

Prendre la mesure de la situation et d’en évaluer les enjeux économiques réels, ceci dans le but de proposer, des pistes de solutions aux divers acteurs de la vie sociopolitique, voici ce qui sous-tend ce noble travail que la CCIT s’est assignée depuis quelques temps.

La crise sociopolitique togolaise qui ne fait que durer, ne concerne pas que les politiques mais également les hommes d’affaires, notamment ceux du secteur privé, véritable moteur de l’économie de tout pays.

« Concernant la situation des entreprises interrogées au regard du climat sociopolitique actuel: 71,93% déclarent une baisse de leur chiffre d’affaires au second semestre 2017, soit après le début de la crise; une écrasante majorité ( considère que leurs difficultés actuelles sont dues à la crise ; pour la plupart de ces entreprises, la baisse du chiffre d’affaires se situe entre 25 et 50%; 74,34% des entreprises déclarent avoir actuellement une mauvaise situation financière  » lit-on dans la déclaration de la CCIT.

Face à ces problèmes que vivent les acteurs du secteur privé, Germain Essowouna MEBA président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) interpelle les acteurs politiques du Togo de tout bord, à faire preuve de responsabilité car aucun pays ne peut se développer lorsque le secteur privé est à terre.

« Nous demandons que les acteurs de la crise travaillent en symbiose pour une sortie de crise, pour que nous acteurs du secteur privé nous puissions mener nos activités dans la tranquillité  » a-t-il exhorté.

Rappelons que cette enquête à laquelle 912 entreprises ont contribué, a été faite en collaboration avec le patronat qui se dit aussi très préoccupant par la situation sociopolitique qui prévaut dans le pays.

Victorin Lesage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here