La CEET présente ses nouvelles ambitions à sa clientèle institutionnelle.

0
571

 

Publié le 9 Avril 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- L’obtention de la connexion, la qualité du service fourni, le coût de l’électricité, sont les trois paramètres, que la banque mondiale tient compte dans ses procédures tendant à la publication du classement doing business. Dans l’optique de mieux présenter à ses clients surtout les ceux institutionnels, les contours et les aptitudes à adopter pour l’aider à améliorer son score au classement doing business prochain, la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET), a organisé une rencontre d’échanges avec ces derniers vendredi 5 avril 2019 à Lomé. La clientèle institutionnelle, concerne notamment les grandes entreprises et industries sur les réformes entreprises pour l’amélioration du climat des Affaires.

Au cours des échanges, les responsables de la CEET ont présenté dans les détails, les multiples efforts effectués durant l’année 2018, et ceux prévus pour le compte de l’année en cours. Selon le Directeur général de la CEET Mawussi Katatchi, le coût de l’électricité a connu une réduction de 30% en 2018, et son institution compte opérer une nouvelle réduction de 50% en 2019.

On note également qu’à la réduction des 50% s’ajoute la disposition relative à la possibilité de payer lesdits sur un échéancier pouvant aller jusqu’à 6 mois.

La CEET a lors des échanges rassurer sa clientèle institutionnelle par rapport à plusieurs réformes qu’elle compte faire pour relever des défis. Notamment ceux liés à l’insuffisance de l’énergie. Sur ce , elle promet augmenter la capacité en énergie électrique, et de réduire sa dépendance énergétique par la diversification des sources d’énergie. La CEET promet également augmenter les points lumineux sur toute l’étendue du territoire national. Pour l’heure, ces points lumineux sont au nombre de 34930 dans tout le Togo.

La satisfaction de la clientèle est l’un des critères sur lesquels se basent les examinateurs du «Doing Business» pour faire leur classement. Cet échange qui a porté entre autres sur le raccordement à l’électricité, l’entretien et la modernisation du réseau électrique vise à éclairer les clients moyenne-tension sur les différentes réformes opérées pour qu’ils puissent à leur tour donner des informations justes aux examinateurs.

M. Mawusi KAKATCHI, Directeur Général de la CEET, a aussi relevé au cours des échanges que quelques dispositions sont prises pour l’amélioration du climat des affaires.
« Amélioration du climat des affaires pour un développement durable », c’est sous le label de ce thème que les échanges ont tourné.

Aaron ROLAND.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here