La cour de justice de la CEDEAO fête ses 20 ans à Lomé

0
233

Par René DOKOU, le 24 novembre 2021

(IMPAARTIAL ACTU)- Lomé a accueilli la conférence internationale des acteurs des 15 pays de la cour de justice de la Communauté Économiques des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), lundi 22 novembre 2021. Cette rencontre s’est déroulée concomitamment avec les activités de la célébration, des 20 années d’existence de l’institution. Les grands points touchés sont en lien avec les réalisations, les défis et surtout perspectives de l’institution.

Les travaux de cette rencontre de 4 jours ont été lancés par Kokouvi Pius Agbetomey, ministre togolais de la justice et de la législation en présence notamment du président de la Commission de la CEDEAO, Jean-Claude Kassi Brou. La cour met le cap sur un meilleur rayonnement.

« Vingt ans de la cour de justice de la CEDEAO : Réalisations, défis et perspectives », c’est sous ce thème qu’est placée la célébration de ce 20è anniversaire de la cour .

« Les échanges qui interviendront permettront assurément un partage d’expérience et de savoir-faire afin de redonner le blason de la cour et lui assurer un meilleur rayonnement sur le plan sous régional et continental. Sûr que les objectifs projetés seront atteints et comptant sur la divine providence pour un succès mérité », a indiqué Kokouvi Pius Agbetomey.

Jean-Claude Kassi Brou a quant à lui souligné que cette rencontre de Lomé est attendue comme le point de départ d’une cour plus forte, véritablement au service des peuples. Il pense que la question de l’application des arrêts de la cour reste d’actualité.

Au cours des travaux, les questions importantes pour l’avenir de la justice de communauté seront évoquées. En regardant et en examinant rétrospectivement les nombreuses réalisations de la cour de justice, les participants devraient relever les avancées tangibles mais aussi les insuffisances.

« Ils proposeront des axes d’amélioration pour une justice plus efficace, plus accessible et plus transparente dans un contexte régional et global plus ouvert grâce aux technologies modernes, mais également plus complexe », a affirmé le président de la commission de la CEDEAO.

La cour de justice de la CEDEAO a pour rôle majeur d’assurer le respect des droits et des principes d’équité dans l’interprétation et l’application des dispositions du traité révisé de la communauté ainsi que d’autres instruments juridiques subsidiaires adoptés.

PARTAGER
Article précédentTogo : augmentation du nombre des enseignants
Article suivant« Yolim », un programme de crédit digital
René DOKOU je suis juriste de formation, et je fais du journalisme une passion. Je m'intéresse aux sujets d'ordre général, mais j'ai un penchant pour le sport. Impartialactu.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here