La ministre Tomegah Dogbé en tournée pour constater l’effectivité du démarrage des cantines scolaires.

0
400

Publié le 27 septembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- C’est ce mercredi 26 septembre 2018 que les écoles ayant bénéficiées des cantines scolaires ont reçus la visite de l’infatigable ministre Tomegah Dogbé, du développement à la base de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, un des rares ministre qui est toujours au front pour toucher du doigt toutes les réalités que vivent les populations à la base.

Cette visite qui a commencé depuis ce mercredi s’inscrit dans la logique de s’assurer personnellement de l’efficacité du démarrage de l’opération de fourniture des repas aux élèves, prendre contact avec les acteurs impliqués, échanger avec eux sur les conditions du démarrage des cantines à cette rentrée scolaire et en fin avoir leurs points de vue sur la faisabilité de la chose.

Pour cette première sortie, c’est la préfecture de l’Est mono qui avait l’honneur de recevoir la délégation du ministre, soutenue par des autorités traditionnelles locales et le préfet Sogbo Kokou. Trois écoles dans le canton de Kpétsou dont EPP gninoumé, EPP Kpétsou et EPP Kpoteme ont attirée l’attention de Madame Dogbé pour cette première visite.
Il a été remarqué à l’issue de cette visite que ces trois établissements bénéficient effectivement de la fourniture des repas depuis le début de cette rentrée scolaire. En témoignent les les acteurs et les élèves, les premiers bénéficiaires.

”Avant, à partir de janvier, près de la moitié des élèves abandonnent les classes”, relate Zonor Kpétsou, directeur de l’EPP Gninoumé.

”On a constaté par endroits, qu’avec les cantines scolaires, les effectifs des élèves ont presque doublé”, souligne Adedjé Komi, point focal alimentation scolaire au ministère des Enseignements primaired et secondaires et de la Formation professionnelle.
”Cette année, la cantine a démarré avec la rentrée. Cela a incité les parents à inscrire massivement leurs enfants”, a laissé endendre Gadedjisso Ablam, directeur de l’EPP Kpétsou.
L’une des innovations est que contrairement aux années précédentes, la fourniture des repas dans toutes les écoles bénéficiaires des cantines a démarré effectivement depuis le 24 septembre dernier, date de la rentrée, Une innovation de taille dans ce programme qui suscite beaucoup d’intérêt.
Une autre innovation pour cette année est que, désormais les mets servis aux élèves sont faits à partir des produits locaux.
L’ANADEB ( Agence Nationale d’Appui au Développement à la Base) a également apporté sa touche particulière à ce projet en formant à cet effet 992 mamans-cantines sur toute l’étendue du territoire du 03 au 22 septembre dernier.

« On achetait tous les ingrédients au marché. Mais à la formation on nous a appris à utiliser les produits locaux, moringa, feuilles de manioc, papaye etc. pour préparer le repas aux enfants, ceci afin d’assurer leur santé et aider les producteurs locaux à vendre leurs produits”, explique Adika Adjovi Jeanette, maman-cantine à l’EPP Gninoumé.

À la fin de cette première étape Mme Victoire Tomégah-Dogbé s’est nourrit d’un sentiment de satisfaction, ”Je pense réellement que la joie est totale, elle est partagée et notre passage ne fait qu’encourager les uns et les autres à se mobiliser davantage parce que le défi est encore plus important”, a-t-elle souligné.
Financées par l’Etat togolais et le groupe de la Banque mondiale, respectivement à hauteur de 1 milliard de francs CFA chaque année et 3 milliards de francs CFA pour une durée de 2 ans, les cantines scolaires ont pour but d’accroître l’accès des enfants des communautés les plus pauvres du Togo à des repas scolaires réguliers, ce qui devrait en retour améliorer la fréquentation et la rétention dans les écoles des zones ciblées.
Ces cantines scolaires sont une composante du Projet de Filets sociaux et services de base (FSB), lancé par le Chef de l’Etat le 06 février dernier à Yaka dans la préfecture de Doufelgou. Ce projet est piloté par l’ANADEB.
Au total 304 écoles réparties dans 5 régions économiques du Togo, bénéficient des cantines scolaires.

Ben TCHA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here