La vie des acteurs agricoles trois années après la création du Mifa

0
78

Par René DOKOU le 12 Août 2021

(IMPARTIAL ACTU)- L’agriculture est un moteur de croissance et de développement social inclusif. Au Togo, elle nourrit son homme, ce qui motive les dirigeants à créer davantage les conditions idéales pour le rayonnement du secteur, synonyme d’amélioration des conditions de vie des acteurs.

Le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (Mifa) est né de cette volonté. Trois (03) ans après la création de ce puissant outil d’appui à une agro-industrie durable et évolutive dotée de capacités adéquates, la productivité, l’accessibilité des intrants, le degré de modernisation, le nombre d’emplois et de richesse, les revenus des travailleurs, etc. se sont rapidement accrus.

Le Mifa a été lancé pour augmenter le volume du financement alloué au secteur agricole ; éviter la fragmentation des chaînes de valeur agricole ; promouvoir les produits financiers et assuranciels innovants et adaptés au secteur ; fournir une assistance technique aux institutions financières et aux PME/PMI ; réduire le coût d’emprunt pour les producteurs.

Il permet à l’Etat et à ses partenaires de se porter garants auprès des banques afin que celles-ci acceptent d’accorder des financements aux exploitants agricoles.

Nous y reviendrons

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here