Lancement JMS: La ville de Tohoun accueille l’événement, la campagne de dépistage se déroulera dans trois régions.

0
351

 

Publié le 26 novembre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)- Le monde entier commémore le 1er décembre 2018, le 30ème anniversaire de la journée mondiale de lutte contre le Sida. Le lancement officiel de cet événement a été effectif ce lundi 26 novembre au cours d’une conférence de presse, organisée par le Conseil National de Lutte contre le VIH/Sida.

« Connait ton statut », c’est le thème retenu cette année, pour la célébration de cet événement planétaire. Au Togo l’événement sera marqué par l’apothéose le 1er décembre à Tohoun de toutes les activités menées par le CNLS et l’ONU/Sida depuis fin 2017 à nos jours. Une campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit du VIH/Sida aura lieu du 03 au 07 décembre, à environ 30.000 personnes dans les régions de Lomé-commune, Maritime et des plateaux considérées comme les régions les plus infectées avec environ 75% de personnes vivant avec le VIH/Sida.

La campagne sera marquée par la distribution de 300.000 préservatifs masculins, et 30.000 de préservatifs féminins. Selon Mr Anoumou DAGNRA coordonnateur PNLS-IST, Plus de 75 sites seront concernés par le dépistage et la distribution des préservatifs, avec également des sites mobiles chargés de sensibiliser les populations à aller se faire dépister.

La mobilisation sociale, les conseils dépistages, l’accompagnement pscho-social, la lutte contre la stigmatisation et la discrimination, sont entre autres activités au menu de la célébration de l’évènement cette année. Un suivi sera mis en place pour mettre sous ARV les personnes qui seront dépistées séropositives.

Selon les chiffres présentés par le CNLS et ONU/Sida, seulement 37 millions de personnes connaissent leur statut sérologique. 60% de ce effectif bénéficient d’un traitement Anti retroviral (ARV), le pourcentage en matière de décès est de 30%.

Au Togo, selon le coordonnateur national du CNLS Vincent Pitché, la prévalence est estimée à 2,1%, dont 59.000 sont sous ARV, soit 60% de personnes de personnes vivant avec le virus du VIH/Sida, bénéficient d’une couverture sociale.

« Les chiffres de la couverture sociale des personnes séropositives en 2017 au Togo, sont les mêmes que sur le plan mondial, ce qui est très encourageant. Mais le défi majeur est de continuer les activités de sensibilisation pour encourager les populations à connaître leur statut sérologique. C’est ce qui sera fait durant la période de la commémoration de la journée mondiale », a expliqué Vincent Pitché.

S’exprimant sur les défis, le coordonnateur national du CNLS, informe que sur les 105 milles PVVIH, 100 milles connaissent leur statut, mais 24% de cette catégorie de personnes ignorent leur statut sérologique.
« Le challenge pour nous est de dénicher les personnes vivant avec le VIH/Sida, et les mettre sous ARV », a-t-il indiqué.

La société civile est également invitée à la fête, et se chargera d’encourager les togolais et togolaises à aller se faire dépister.

« On ne peut faire une campagne de sensibilisation et de mobilisation sans l’implication de la société civile », a conclu Vicent Pitché coordonnateur national CNLS.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here