L’APD-INSI annonce la création de l’ordre national des ingénieurs du Togo.

0
507

Publié le 02 octobre 2018.

(IMPARTIAL ACTU)-Les 23 et 24 novembre 2018, se tiendra à l’hôtel du 2 Février (Lomé), la prémière édition de la journée nationale de l’ingénieur au Togo. L’information a été rendue public le vendredi 02 octobre 2018 à Lomé, au cours d’une conférence de presse, donnée par l’APD-INSI.

A quoi servent les ingénieurs quant-ils ne servent à rien?
Si l’ingénieur a pour mission de contribuer au développement et à la construction de son pays, il en est du ressort de tous les ingénieurs du Togo, de s’organiser en un ordre national des ingénieurs afin de bien jouer leur rôle. Voici le véritable leitmotiv qui sous-tend l’organisation de cette journée nationale de l’ingénieur au Togo.

Il sera donc question de mettre en place des textes respectant les normes juridiques et répondant aux critères d’un ordre, pouvant conduire à la naissance de cet ordre national des ingénieurs reconnu par les pouvoirs publics.

Les travaux de cette journée nationale de l’ingénieur au Togo, vont se dérouler sous la coupole du thème « L’ingénieur dans le développement du Togo ». Cet événement va donc regrouper tous les ingénieurs de Lomé à Cinkassé. Ces derniers vont chacun de son côté et dans une ambiance de consensus total, donner son point de vue sur les textes fondateurs devant régir l’ordre national des ingénieurs.

Selon Marius Bagny président du comité d’organisation de la journée nationale des ingénieurs au Togo, il est outre l’idée de création de l’ordre national des ingénieurs au Togo, prévu au programme de ces deux jours de rencontre, le dévoilement d’une exposition des œuvres des ingénieurs togolais et de la diaspora, une conférence débats pour le compte du premier jour. Le second jour sera marqué par l’ouverture de l’exposition des œuvres des ingénieurs togolais et de la diaspora au public, suive d’une soirée de gala.

 

THIEM René parrain de L’APD-INSI, estime qu’il est temps que les ingénieurs s’organisent au Togo. Pour lui il est anormal que les ingénieurs soient désorganiser, alors qu’ils sont les axes principaux de développement. Selon ce dernier, les ingénieurs ont une grande importance dans le développement de la planète.

« Lorsque l’ordre des ingénieurs sera mis en place, je pense qu’on peut rien faire dans le sens du développement au Togo sans faire recours aux ingénieurs. Il est très important que les ingénieurs eux-mêmes fassent savoir aux togolais leurs rôles et leur importance dans le développement d’un pays », a-t-il indiqué. Il poursuit en précisant qu’

« Il y a quelques années, quand il y a un projet de construction de routes, on découvre toute une liste d’ingénieurs étrangers. Mais aujourd’hui avec la création de l’INSI, cette vague d’ingénieurs étrangers a disparu de la circulation ».

A défaut d’un ordre national des ingénieurs, les ingénieurs togolais se sont depuis des années, regroupés en une association dénommée APD-INSI. Une association que les premiers responsables comptent dissoudre une fois que l’ordre national des ingénieurs sera mis en place. Un comité de suivi dirigé par le ministre Damipui est déjà mis en place, pour introduire le dossier de création de l’ordre national des ingénieurs, et lequel dossier sera envoyé à l’Assemblée nationale pour faire objet de vote.

« D’ici juin 2019, si tout va bien, l’ordre national des ingénieurs sera créé. Une fois l’ordre créé, nous allons convoquer une conférence de presse pour annoncer la dissolution de l’association APD-INSI », a précisé THIEM René parrain de l’APD-INSI.

« Dans un pays où il y a pas l’ordre national des ingénieurs, on constate la fuite des cerveaux. On constate aujourd’hui un déficit de 3000 ingénieurs dans le monde, ceci démontre tout simplement l’importance des ingénieurs. C’est pourquoi on a décidé qu’il est temps que les ingénieurs togolais s’organisent », a-t-il conclu.

René DOKOU.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here