L’ARMP outille les jeunes entrepreneurs à pouvoir s’approprier les contours de la mesure des 25% des marchés publics.

0
391

Par Impartial Actu le 11 Septembre 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- « Environnement des marchés publics et préparation des offres », c’est sous ce thème que l’autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) organise du 02 au 20 septembre à Lomé, une série de formations à l’endroit des jeunes et femmes entrepreneurs de Lomé, Atakpamé et Kara. Cette série de formations s’incrit dans le cadre des 25% des marchés publics réservés à cette catégorie de personnes.

Objectif : Outiller les jeunes et femmes entrepreneurs pouvoir s’approprier cette mesure salutaire, en vue d’en tirer meilleur profit, et de créer de la richesse et l’emploi pour les jeunes.

Appuyé par le Fonds d’Aide aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), et de la Direction Nationale de Contrôle des Marchés Publics (DNCMP), cette série de formations est une initiative de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP).
Après Lomé, cette série de formations va s’étendre sur Atakpamé et ensuite sur la ville de Kara. Au 31 décembre 2018, la mesure attribuait 20% de parts de marchés publics aux jeunes et aux femmes entrepreneurs, et leur a permis de s’adjuger un volume total de marchés de plus de 12 milliards FCFA.

Ils étaient une centaine de jeunes et femmes entrepreneurs à prendre part à cette rencontre de Lomé depuis le 02 septembre.
Selon le DG de l’ ARMP la mesure des 20% prise par le chef de l’État en janvier 2018 , a soulevé un réel espoir en cette frange de la population. Ainsi en 2018 plus de 1600 jeunes et femmes entrepreneurs ont été formés à Lomé, Atakpamé et Kara. Cette mesure accompagnée de certaines dispositions additionnelles a permis à cette cible, d’avoir une valeur 12 milliards de FCFA .

Pour le gouvernement, il ne s’agit non seulement pas de faire participer les jeunes et les femmes entrepreneurs aux marchés publics, mais aussi de stimuler leur sens entrepreneurial.

Marcel Cassanova

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here