L’atteinte des ODD 5 dans le viseur de la troisième édition de la GREFC&MD.

0
463

Publié le 25 février 2019.

(IMPARTIAL ACTU)- Après Paris (France) 2017, Cotonou (Bénin) 2018, Lomé accueil à son tour du 22 au 24 février, le forum de la Grande Rencontre d’Echange des Femmes Camerounaises et du Monde ( GREFC & MD). Cette 3ème édition a pour thème:  » Que faut-il faire pour une réelle automatique de la femme ? » C’est sur cette grande interrogation que tourneront les échanges durant les trois jours.

Reconnu aujourd’hui comme importante actrice du développement, particulièrement dans le secteur informel, la femme du monde entier en général et celle d’Afrique en particulier représente plus de 50% de la population. Cette grande rencontre a pour objectif principal, la création d’un cadre d’échange entre les femmes entrepreneures du Cameroun et du monde afin de renforcer leur développement personnel. Et de créer une autorisation réelle de la femme.

Selon Tchabinadi Kolani, ministre en charge de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, cette rencontre de la GREFC & MD que Lomé abrite vient à point nommé. Car dans un premier lieu lieu le thème retenu s’accorde avec la vision du chef de l’État togolais S.E.M. Faure GNASSINGBÉ qui entend faire du Togo un pays émergents sans discrimination, où les hommes et les femmes ont les mêmes chances de participer à son développement et de jouir des bénéfices de sa croissance. Dans un second temps, en 2011 le Togo s’est doté d’une Politique Nationale de l’Equité et l’égalité de Genre (PNEEG) dont la finalité est de promouvoir à court, à moyen et à long termes, l’équité et l’égalité de genre, l’autorisation des femmes et leur participation effective à la prise de décision, à tous les niveaux du processus de développement sur le plan national.
La ministre a par ailleurs tenue à féliciter les initiatives de ce forum en occurence la présidente fondatrice de GREFC & MD.  » Je tiens donc à féliciter Son Altesse, la Reine Clarisse DOUALA BELL pour cette initiative louable qui est désormais un cadre privilégié d’échange et d’apprentissage sur les opportunités d’affaires, de création d’entreprise, accompagnement et de monitoring dans notre sous-région. » a-t-elle laissé entendre.

La Reine Clarisse DOUALA BELL présidente fondatrice de GREFC & MD a rappelé à ses consoeurs l’importance de l’homme aux côtés de la femme.
« Je voudrais ici présent attirer votre attention sur la place importante que nous devons accorder à l’homme, notre solitude partenaire naturel » a-t-elle rappelé.
 » Ensemble soyons des femmes leaders capables de transformer le monde » a-t-elle interpellé.

À l’issue de cette rencontre les participantes seront capables de rompre avec les exigences culturelle qui font obstacle à l’autonomisation financière des femmes, amener le États à accroître les services dont bénéficient les femmes entrepreneures, pour le développement de leurs activités…
Au moins huit pays d’Afrique et un d’Amérique seront représentés. A savoir : le Cameroun, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire, de l’ Haïti, le Gabon, le Bénin, le Burkina Faso, la RD Congo et du Togo.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here