Le CJD soutient la voie électorale proposée par la communauté internationale pour une sortie définitive de crise au Togo

0
311

Publié par impartial Actu le 30 mai 2018

Depuis plus de 8 mois déjà le Togo notre pays traverse une crise sociopolitique qui a mis au poids mort toute activité économique au grand désavantage des citoyens. Mais il y’a quelques jours , les activités économiques ont repris leur cours. Les boutiques s’ouvrent normalement, les sociétés d’ETAT, parapubliques, les entreprisses privées dont les indicateurs étaient au rouge pendant cette période de crise retrouvent progressivement leurs couleurs vertes habituelles. De plus certains togolais qui s’étaient déplacés en raison des violences retournent dans leur milieux de vie et vaquent tranquillement à leurs occupations.

Ce retour à la sérénité et à la tranquillité des togolais , est une œuvre des acteurs politiques nationaux et internationaux de voir le TOGO renouer avec le calme.

C’est suite à ce constat et après un regard minutieux de la situation sociopolitique et économique du TOGO que le collectif des jeunes pour le développement CJD et le collectif des organisations pour une diplomatie non gouvernementale ont ténu une conférence de presse ce samedi 26 mai 2018 à Lomé.

A travers cette conférence de presse , le CJD veux tout d’abord au nom du peuple togolais dire avec toute l’énergie possible un sincère merci au gouvernement pour avoir su gérer de façon impeccable cette situation de tension que notre pays a connu.
Ensuite exprimer toujours au nom du peuple togolais sa reconnaissance au G5 pour avoir su jouer sa partition en appelant tous les acteurs politiques a privilégier la voie des urnes. Pour ce groupe de cinq puissances , la crise togolaise trouverait d’issue que dans les élections .

Selon Constant LEMOU, secrétaire générale adjoint du CJD, nous devons agir en privilégiant les intérêts national .il renchérit en disant : « Nous sommes le peuple et aucun togolais ne peut agir sans tenir compte des aspirations du peuple ».

Rappelons que la crise sociopolitique que traverse le TOGO a débutée depuis le 19 Aout 2017.

Ben Tchakpata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here