Le CNJ outille ses associations membres sur la mise en œuvre de la feuille de route de l’UA sur le dividende démographique.

0
308

Publié le 16 novembre 2018

(IMPARTIAL ACTU)- Nourrissant le désir d’optimiser ses actions sur le maintien de sa viabilité, et sa capacité à s’auto-régénérer en terme de dividendes démographiques, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ-Togo) a organisé ce jeudi 15 Novembre un atelier de renforcement de capacités des responsables de ses associations membres sur la feuille de route de l’Union Africaine sur le dividende démographie et le rôle de la jeunesse dans l’exploitation du dividende démographique.

Cet événement organisé par le CNJ-Togo, vise à amener la jeunesse togolaise, à se conformer à l’une des décisions fondamentales de la charte Africaine de la Jeunesse, adoptée en 2006 à Banjul, lors du sommet du Conseil Exécutif. Cette charte a retenu le 1er Novembre de chaque année comme « Journée Africaine de la Jeunesse ». Le Conseil National de la Jeunesse du Togo (CNJ-Togo), faîtière des organisations et mouvements de jeunes s’est bien installé dans le concert des institutions nationales de jeunes, ayant épousé l’idée d’organiser annuellement cet événement.

S’exprimant sur les réelles motivations qui ont conduit à l’organisation de cette rencontre, le président du CNJ-Togo Régis BATCHASSI, estime qu’au regard du nombre d’associations et mouvements de jeunes estimés à plus 1000, selon l’opération d’enregistrements des associations en 2013, il serait préjudiciable à la jeunesse togolaise que l’institution dont il est le premier responsable, se permette de rester en marge de la célébration de la journée de la Jeunesse Africaine.
« La Jeunesse togolaises à travers cet atelier pourra s’approprier des piliers de la mise en oeuvre de la feuille de route l’Union Africaine, des initiatives entreprises par le gouvernement pour accélérer la mise en œuvre de cette feuille de route et de jouer également sa participation à atteindre les résultats escomptés » a-t-il laissé entendre, avant de préciser que : « La Jeunesse togolaise, doit marcher de paire avec les efforts de développement fournis par le gouvernement ».

Au sortir de cet atelier, les participants seront outillés sur le rôle des jeunes dans l’exploitation du dividende démographique; d’une part, et d’autres, des informations sur le thème retenu pour la célébration de la journée de la jeunesse Africaine leur seront données par les panelistes. Il convient de préciser que les responsables d’association et mouvements de jeunes vont aussi de leur côté acquérir des connaissances stratégiques et techniques de mobilisation des ressources.

« Faire entendre la voix des jeunes dans la lutte contre la corruption », voici le thème sous la coupole duquel la célébration de la journée de la jeunesse africaine édition 2018, est placée.

Désiré KOSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here