Le CNLS-IST est en atelier de présentation du bilan du plan opérationnel 2016-2018.

0
353

Publié par Woditè DOKOU le 29 juin 2018

(Impartial Actu) Dans sa vision d’avoir une génération sans Sida, le gouvernement togolais a incorporé des plans stratégiques dans sa politique nationale de lutte contre le sida à l’horizon 2020.

Pour arriver à cette fin, le secrétariat permanent du conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST), élabore chaque année un rapport multisectoriel des activités de lutte contre le sida et un rapport relatif à l’estimation financière des ressources et dépenses liées au sida(REDES).

C’est dans ce cadre qu’une rencontre consacrée à la revue annuelle des activités de la riposte nationale au VIH et SIDA , à ouvert ses portes ce jeudi 28 juin jeudi pour les refermer le vendredi 29 juin 2018. Cette rencontre connaît la participation de tous les acteurs impliqués dans ce secteur, afin de faire le bilan des activités du plan opérationnel 2016-2018.

Durant ces deux jours, les participants vont valider les principaux indicateurs programmatique du rapport annuel CNLS 2017, ils procéderont également à la validation des données financières(REDES) 2017. Ils auront à analyser les activités et progrès réalisés en matière de prévention, de prise en charge et de financement de la riposte au VIH, avant de faire le point sur la prise en charge des PVVIH 2017.

Les travaux des deux jours permettront également aux acteurs de faire le point sur la prise en charge communautaire et faire des recommandations pour améliorer la mise en œuvre des différentes interventions du PSN 2016-2020.

Selon le professeur Vincent PITCHE, coordonnateur du SP/CNLS-IST, des progrès ont été enregistrés en terme de couverture géographique des services PTME au niveau national, mais il reste des disparités.

« Les besoins non couverts en matière de PTME sont respectivement de 20% et 43% dans la région Lomé commune et maritime contre 80% et 2% dans la région de la kara et des savanes » , a-t-il précisé.

Pour mémo le secrétariat permanent du conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST), est un organe national de coordination et de suivi de l’ensemble des activités de lutte contre le VIH/SIDA. Il a pour rôle d’apporter l’appui technique nécessaire au différents acteurs de la riposte, d’évaluer les besoins et de faciliter toutes les démarches visant à harmoniser l’exécution des différentes interventions.

Ben TCHA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here