Le PDRD ratisse large

0
251

Par la Rédaction le 23 Mars 2021

(IMPARTIAL ACTU)- Dans sa politique de développement et de lutte sans relâche contre la pauvreté, le Togo s’adosse raisonnablement sur la relance durable du secteur agricole. Et pour cause, l’agriculture représente 40% du Produit intérieur brut (PIB) national.

Le Projet de développement rural de la plaine de Djagblé (PDRD) a été pensé pour revigorer la production vivrière, remédier à l’insuffisance alimentaire, permettre aux habitants de vivre décemment de leur travail et créer des emplois supplémentaires.

Les travaux d’aménagement du périmètre hydroagricole du Projet de développement rural de la plaine de Djagblé sont achevés à plus de 96%. Ceux-ci ont été lancés il y a 36 mois, 03 ans après le lancement du PDRD en février 2015. Déjà de reluisants résultats sont engrangés mais les pouvoirs publics veulent aller encore plus loin.

Le PDRD ratisse large

Outre les retombées agricoles, le PDRD déploie ses ailes dans les domaines de la santé, l’éducation, l’eau et l’environnement. Le projet est hautement bénéfique pour les villages de la zone.

En2020, beaucoup de réalisations étaient déjà perceptibles notamment le désenclavement et l’aménagement des pistes, la réalisation d’une mini adduction d’eau, 03 bâtiments pour 11 salles de classe, 03 bâtiments à 03 salles de classe et 06 blocs Ecosan.

Le gouvernement a également prévu de mettre à la disposition des agriculteurs du canton, des intrants et des semences certifiées, des équipements agricoles, des crédits en privilégiant les femmes et les jeunes travailleurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here